Les mémoires de Yves Coppens, Origines de l’Homme, Origines d’un homme

Coucou,

Avis coup de cœur dans cette bullette. Je vous retrouve pour vous présenter le sixième et dernier livre que j’ai pu l’occasion de lire pour le Prix Littéraire France Télévisions. Il s’agit des Mémoires d’Yves Coppens, Origines de l’Homme, Origines d’un homme.

Je remercie encore France Télévisions pour cette merveilleuse opportunité qu’ils m’ont offerte et je les remercie aussi de m’avoir envoyé ce livre.

Tout d’abord, petite présentation de l’auteur :

Yves Coppens est actuellement l’un des plus grands spécialistes français de l’évolution humaine. Homme de terrain il a entrepris de nombreux chantiers de fouilles souvent fructueuses comme, par exemple, la découverte de la célèbre Lucy. Homme de réflexion, il a développé plusieurs théories sur les hominidés et les panidae. Homme tout simplement, il a su se remettre lui-même en cause et abandonner ses idées quand les faits étaient contre lui. Yves Coppens est le découvreur mondialement connu de nombreux fossiles humains célèbres, dont Lucy. Il est paléontologue, professeur au Muséum national d’histoire naturelle, professeur au Collège de France, membre de l’Académie des sciences et de l’Académie de médecine. Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages qui ont été de très grands succès.

Son parcours :

Yves Coppens est né en 1934.
Passionné par la Préhistoire depuis son enfance, il a commencé sa carrière de chercheur par quelques travaux de fouilles et de prospection en Bretagne pendant ses années de collège, de lycée et d’université.
1956 Entrée au CNRS à 22 ans. Yves Coppens se dirige vers l’étude d’époques très reculées : le quaternaire et le tertiaire.
1960 Il commence à monter des expéditions au Tchad, en Ethiopie puis en Algérie, en Tunisie, en Mauritanie, en Indonésie et aux Philippines.
1965 Découverte d’un crâne d’hominidé à Yayo (Angamma) nommé Tchadanthropus Uxoris. Le Tchadanthropus, peut-être âgé d’un million d’années, serait proche d’Homo erectus.
1969 Maître de conférences au Muséum National d’Histoire Naturelle, il est donc naturellement à la sous-direction du Musée de l’Homme.
1974 Co-découverte d’Australopithecus afarensis, nommé Lucy car Yves Coppens écoutait avec ses co-découvreurs, Donald Johanson et Maurice Taïeb, une chanson des Beatles (Lucy in the sky with diamonds).
1980 Il est nommé directeur et professeur au Muséum pendant 3 ans.
1981 Il propose une explication environnementale de la séparation Hominidae Panidae : l’East Side Story.
1983 Elu titulaire de la Chaire de Paléoanthropologie et Préhistoire du Collège de France.
1988 Yves Coppens a développé et démontré comment l’acquis avait pris le pas sur l’inné, ce qui a notamment ralenti l’évolution humaine depuis plusieurs dizaines de milliers d’années.
2003 Suite aux découvertes de Toumaï et d’Abel, Yves Coppens remet lui-même en cause sa théorie de l’East Side Story ! Participation à la réalisation de lOdyssée de l’espèce.
2004 Caution scientifique lors de la réalisation du documentaire Homo sapiens(diffusé en 2005).
2005 Yves Coppens et Bernard Vandermeersch, cautions scientifiques du Paléosite, Centre interactif de la Préhistoire de St-Césaire.
2006 Yves Coppens est nommé par le président de la République au « Haut conseil de la recherche et de la technologie » qui doit « éclairer le chef de l’Etat et le gouvernement sur toutes les questions relatives aux grandes orientations de la nation en matière de politique de recherche« .
2007 Caution scientifique avec Jean Guylaine sur le tournage du documentaire Le Sacre de l’Homme.
2008 Publication du livre Histoire de l’homme où Yves Coppens évoque son parcours professionnel, la découverte de Lucy.
En octobre 2008, parution d’un ouvrage sur l’histoire de la terre, de la vie et de l’homme : Yves Coppens raconte l’homme.
2009 Sortie du Livre Le présent du passé.
2010 Yves Coppens est nommé Président du Conseil Scientifique de la sauvegarde de la Grotte de Lascaux.
2010 Le présent du passé au carré. 
2011 A propos de la Grotte de Lascaux, Yves Coppens déclare que les taches noires qui altèrent les parois ne se développent plus. « Nous vivons un temps de pause ». Pré-textes L’homme préhistorique en morceaux.
Sortie du livre l’éveil de l’Homme au sacré.
2013  Sortie du livre Le présent du passé au cube.
2014 Sortie du livre Pré-ludes.
2015 Devenir humains – Yves Coppens et ses invités pour l’ouverture du nouveau Musée de l’Homme à Paris.
2018 Origines de l’Homme, Origines d’un homme.

Le résumé :

« Quatre-vingts ans de souvenirs, de rencontres, de voyages, d’initiatives, de résultats, de succès, de joies, de plein de petits plaisirs et de tout petits malheurs, de grands éblouissements.
La paléoanthropologie et l’archéologie ont le devoir scientifique et philosophique de reconstituer l’histoire de l’homme ; elles ont démontré que nos racines étaient animales, prouvé notre cousinage avec les grands singes, déclaré notre origine unique, tropicale et africaine, montré la logique de notre déploiement progressif à travers le monde, et expliqué comment conscience et connaissance ont peu à peu donné à ce drôle de petit mammifère que nous sommes des traits comportementaux que l’on n’avait pas encore vus poindre le long des 4 milliards d’années d’histoire de la vie et qui sont le libre arbitre et la liberté, la responsabilité et la dignité. » Y. C.
Au travers de ses propres Mémoires, et à la lumière des découvertes les plus fondamentales qui ont rythmé sa vie, ce sont, en quelque sorte, les Mémoires de l’humanité que nous restitue ici Yves Coppens, conjuguant le savoir du scientifique, son humanité et le talent de l’écrivain.

Pourquoi cet ouvrage est-il un coup de cœur pour moi ?

Je n’ai pas envie de beaucoup développer mon avis car personnellement je ne savais pas grand-chose avant de me plonger dans ma lecture. Et je pense qu’il vaut mieux le découvrir sans trop en avoir afin de pouvoir plonger dans la passion des découvertes et analyses du scientifique.

Pour la petite histoire, mon chéri est passionné par l’histoire et l’archéologie, je pense que cela m’a donné encore plus envie de plonger à fond dans cet essai afin de découvrir encore plus son univers. J’avoue que déjà quand on parle à 2 de tout cela, ça me passionne et ici, dans cet essai, Yves Coppens a lui aussi réussi à me passionner. Et j’avoue que pour la petite histoire, en lisant Yves Coppens j’avais l’impression de lire mon chéri et les raisons pour lesquelles il est aussi passionné par l’histoire et l’archéologie.

Récit de découvertes exceptionnelles et d’une vie riche, c’est ainsi qu’Yves Coppens nous livre ici ses mémoires.

« La paléoanthropologie et l’archéologie ont le devoir scientifique et philosophique de reconstituer l’histoire de l’homme. »
Voici un message très important que nous transmet Yves Coppens.

Il nous précise aussi d’emblée que ce livre de Mémoires ne porte que sur ses « passions devenues profession », il n’y parle ni de sa vie personnelle ni de sa famille.

Tout d’abord, j’ai trouvé le personnage d’Yves Coppens sympathique, plein d’humour, honnête, humble et modeste. Sur le ton de la confidence, comme au cours d’une conversation, il se confie : l’enfance, les origines de la passion, le parcours scolaire hors-norme puis les études spécialisées.
Le scientifique est inséparable de l’homme et les pages que l’on parcourt sont imprégnées des connaissances pointues du chercheur. Je ne pense pas retenir beaucoup d’informations de tout ce qu’il développe dans son livre mais cela m’a véritablement passionné de pouvoir lire et découvrir tout ça. Tous ces paragraphes correspondent à des paroles qui constitue la personnalité d’Yves Coppens. On ressent vraiment sa passion à travers tout ce qu’il écrit. Il évoque ses découvertes, ses recherches, les comités, commissions et conseils dont il a fait partie, il cite ses innombrables articles scientifiques, émissions de radio et de télé, cours et conférences, livres, expositions, participation à des films documentaires, prix et distinctions reçus ainsi que les espèces d’animaux auxquelles ont été donnés son nom.

C’est dense, riche et très intéressant.

Yves Coppens agrémente son récit de photos et de dessins très intéressants ce qui rend encore plus passionnant les explications et découvertes qu’il partage avec nous.

Cette lecture sort de mes lectures habituelles, je n’aurai certainement pas lu ces Mémoires sans le prix France Télévisions.

Une petite information supplémentaire sur le livre qui pourrait peut-être intéresser certains d’entre vous, c’est un essai autobiographique découpé en 3 parties, que l’auteur désigne comme « 3 livres » :

  • Premier livre «La coupole de granite »
  • Deuxième livre «Le sable et la cendre »
  • Troisième livre «Le savant dans la cité »

J’ai trouvé que cette manière de découper le livre était très intéressante car cela permet de plonger dans cette autobiographie en se disant que l’on peut couper notre lecture comme si nous lisions 3 livres différents et donc ainsi, l’autobiographie peut moins nous apparaître comme un pavé passionnant avec beaucoup d’informations à avaler d’un coup. Personnellement c’est ce que j’ai fait, je me suis laissé du temps entre chaque « livres » avant de pouvoir savourer, bien comprendre et souffler entre toutes les informations passionnantes qu’Yves Coppens nous transmet.

En conclusion, cet essai est un véritable coup de cœur qui m’a complément absorbée. J’ai fait de nombreuses découvertes, j’ai même eu envie d’apprendre encore plus sur l’histoire et l’archéologie, j’ai passé un agréable moment lecture à la fois détente/ cocooning mais aussi passionnant et rempli de culture. Je peux que vous conseillez de plonger dans cet essai autobiographique au cœur de la vie d’Yves Coppens, de ses passions et ses découvertes.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à venir discuter avec moi ! N’hésitez pas non plus à me dire si vous avez lu cet essai ou s’il vous tente ? Si vous connaissez Yves Coppens et si vous avez déjà lu d’autres livres qu’il a pu écrire.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :