Interférences de Connie Willis

Coucou,

Dans cette nouvelle bullette je vous retrouve pour vous donner mon avis sur une bonne lecture. Il s’agit de mon avis sur Interférences de Connie Willis.

Tout d’abord, une petite présentation de l’auteure

Connie Willis est une auteure américaine de science-fiction. En 1963, elle commence à étudier au Colorado State College et en sort diplômée en mai 1967 avec un BA en anglais et éducation élémentaire. Elle vit à Greeley dans le Colorado avec son mari Courtney Willis, professeur de physique à la University of Northern Colorado, avec qui elle a eu une fille, Cordelia.
Très vite après la fin de ses études, elle devient célèbre grâce à la parution de ses premières nouvelles dans les années 1980. Elle excelle à apporter des réponses subtiles aux questions les plus saugrenues en apparence. Peut-on baptiser les orangs outans ? Une théière perdue annonce-t-elle la fin du monde ? Peut-on vivre à l’intérieur d’un trou noir, et comment le faire savoir à Einstein ? Une adolescente peut-elle découvrir l’amour au moment de l’explosion du Soleil ? La physique quantique s’applique-t-elle à Hollywood ? Lorsque la Lune est bleue, tout est-il vraiment possible ?

Ses œuvres abordent des thèmes parfois difficiles, violents ou dramatiques : la guerre (Sans parler du chien), la mort (Passage), la pandémie (Le grand livre). Beaucoup sont historiques et toujours minutieusement documentés : l’Angleterre victorienne dans « Sans parler du chien », le Moyen Âge dans « Le grand livre », etc…

Tout un univers qu’elle a créé mais que je ne connaissais personnellement pas avant de lire « Interférences ».

Connie Willis a reçu sept fois le prix Nebula et onze fois le prix Hugo. En 2009, elle est admise dans le prestigieux Science-Fiction Museum and Hall of Fame, elle a été reconnue pour l’excellence de son œuvre et sa contribution au genre. Elle vit dans le Colorado avec sa famille.

Une auteure américaine qui est donc très reconnue dans le monde littéraire.

Résumé

Dans un futur proche, une intervention cérébrale a été mise au point pour améliorer la vie de couple. Briddey se réjouit quand Trent, son petit ami, lui propose cette opération avant leurs fiançailles : ils percevront les pensées l’un de l’autre et leur lien émotionnel en sera renforcé. Or les choses ne se déroulent pas comme prévu : malgré elle, Briddey se retrouve connectée à quelqu’un d’autre. Les choses empirent quand elle découvre la propension étrange de sa famille à s’immiscer dans ses pensées…Briddey prend alors conscience des risques d’un excès d’informations. Elle comprend que l’amour –et la communication –s’avèrent bien plus complexes qu’elle ne l’imaginait…

Mon avis

Premier roman de cette auteure pour moi, j’ai vraiment été conquise par la plume de Connie Willis et par l’histoire qu’elle nous raconte. Ici, dans ce roman, nous allons découvrir une romance futuriste qui met en évidence le développement intense des nouvelles technologies dans la communication et les émotions que nous avons tous dans nos vies, notamment dans une relation amoureuse.

Cette histoire allie à la fois de la science-fiction avec de la romance ce qui m’a permis d’accrocher à cet univers qui a première vue n’était pas fait pour moi.

Le récit débute dans un futur qui pourrait s’avérer très proche mais qui est aussi associé à notre présent et à la culture populaire avec de nombreuses références à des marques que l’on connait tous, des stars, etc.…ce qui nous permet d’avoir quelques repères si je peux dire ça comme ça. Sauf que dans l’époque qui est décrite tout au long du roman, nous sommes dans une société hyper connectée pour ne pas dire ultra connectée. Tout le monde est toujours au courant de tout, les informations sont très vite diffusées et il est presque obligatoire pour tout le monde d’être connecté autant que possible.

J’avoue que c’est effrayant, déjà que je trouve que dans notre monde actuel nous sommes trop connectés mais alors je ne pourrais vraiment pas vivre dans ce genre de société. Les téléphones, sms, mails, et réseaux sociaux sont bien pour certaines choses mais je reste quand même une grande adepte d’une vie simple, calme et où la notion de vie privée est indispensable !

Sauf que dans ce roman on nous décrit une société où il est désormais possible pour les couples de se faire opérer afin de percevoir les émotions de son conjoint et j’ai même envie de dire que ce n’est même pas un sujet dont chacun est libre de sa décision, non au contraire ! Si la personne souhaite pouvoir se fiancer et prouver à sa moitié qu’il l’aime, c’est ce qu’il y a de plus romantique à faire.

Heureusement que c’est seulement un récit de science-fiction car cela fait vraiment peur et c’est vraiment tout l’opposé de ma conception d’une relation amoureuse et de couple. Mais bon, restons dans le récit.

Revenons à cette opération, elle est décrite comme bénigne et se nomme l’AEC. Elle permet à un couple de ressentir les émotions de leur conjoint avec beaucoup plus de facilité, de profondeur et de relier encore plus le couple, au point qu’il ne communique presque plus que par cette communication « télépathique ».

Les deux protagonistes, Briddey et Trent, vont donc subir cette opération. Sauf que rien ne va se passer correctement…

Briddey, l’héroïne, qui est parfois tellement sollicitée par diverses personnes de son entourage (famille, emploi, etc…) que ça devient étouffant pour elle, va se retrouver face à des interférences. Très heureuse dans sa vie, avec une grande famille peut-être un peu trop présente mais surtout son couple avec Trent où tout se passe bien, la jeune femme ne va pas comprendre ce qui se passe, pourquoi une opération qui devait être bénigne ne se passe pas comme prévue ? Elle va alors prendre conscience ce qu’un trop plein de communication peut engendrer.

Je ne vais pas vous en dire plus car je pense que si ce livre vous intrigue, il sera important pour vous de découvrir chaque élément de cette histoire.

Chaque chapitre est ouvert par une citation ce que j’aime beaucoup.

L’univers décrit par Connie Willis est riche, il faut du temps pour comprendre où l’on se trouve, ce qu’il se passe et ce que ça peut engendrer sur la société. Je ne suis pas une grande adapte de la science-fiction mais j’ai été agréablement surprise de réussir à me plonger dans ce livre dont j’ai apprécié les personnages mais aussi les forts sujets philosophiques qui étaient soulevés bien au-delà de la science-fiction et de la romance.

Deux personnages sont particulièrement attachants et apportent beaucoup d’humour. L’histoire d’amour entre ces deux-là est au cœur du récit, même si l’auteur ne fait jamais l’erreur de faire passer cette histoire avant l’intrigue.L’histoire devient de plus en plus claire au fil des pages, très vite les éléments s’imbriquent les uns dans les autres et j’ai été surprise par ses nouveaux éléments car je ne m’attendais pas à un tel dénouement.

Un sujet vraiment très fort, qui au-delà d’être de la science-fiction et de la romance est à mes yeux un récit très philosophique qui nous invite à nous poser des questions sur notre société. Et j’ai vraiment trouvé que les explications de l’auteure sont très intéressantes ! Le sujet était tellement fort que j’ai dû poser le livre plusieurs fois durant ma lecture pour prendre des pauses et ne jamais rentrer trop complètement dans cette histoire.Parce que c’est une véritable horreur cette connexion à outrance, très intéressant mais oppressant et inquiétant.

En conclusion, ce livre fut une belle surprise, j’ai apprécié la plume de l’auteure mais je pense qu’heureusement que cette intrigue mélangeait romance, science-fiction et philosophie (que j’aime beaucoup) sinon j’aurais surement eu du mal à lire ce roman. C’est vraiment un bon récit qui pose le problème de la connexion à outrance et personnellement me confirme que ce n’est pas ma conception de la vie. Néanmoins, il est évident que dans notre société actuelle, c’est une problématique majeure et qui vise à l’être toujours plus. C’est un sujet qui est intéressant et m’interroge sur la question « Comment notre monde va-t-il réussir à ne pas tomber dans cette connexion à outrance et rester dans un mode de vie simple comme je l’aime ? », une question pour laquelle je n’ai pas la réponse mais qui me confirme que moi, personnellement, je ne souhaite pas développer cette connexion dans ma vie et au contraire revenir ou même rester à un mode de vie simple et conventionnelle comme celui que j’ai toujours connu depuis petite.

C’est une bonne lecture que je vous conseille.

J’espère que cet article vous a plu.

N’hésitez à venir discuter avec moi, me dire si vous connaissez cette auteure ?

Si vous avez lu ce roman, qu’en avez-vous pensé ?

Si vous ne l’avez pas lu, est ce qu’il vous tente ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :