L’atelier de Sarah Manigne

Coucou,

Dans cette bullette je vous retrouve afin de vous parler d’une très bonne lecture à la limite du coup de cœur que j’ai fait à l’occasion de la rentrée littéraire. En effet, comme je vous l’avais dit dans mes articles sur la rentrée littéraire, plusieurs livres me donnaient envie de les découvrir (je vous remets mes articles de la rentrée littéraire 1 et 2 si cela vous tente). Ce qui est chose faite pour celui-ci et il s’agit de « L’atelier »de Sarah Manigne.

Alors qu’ai-je pensé de ma lecture ? Je vous laisse le découvrir 🙂

Tout d’abord, petite présentation de l’auteure

Sarah Manigne est une auteure française qui signe ici son premier son premier roman.Dans ce premier roman, elle construit son histoire en nous invitant à pénétrer avec elle dans le secret de l’atelier d’un peintre, etc…

Après des études d’histoire, elle met à profit ses connaissances pour l’audiovisuel en aidant plusieurs sociétés de production parisiennes, à la réalisation de reconstitutions historiques pour des docu-fictions, ou de documentaires animaliers. Maintenant, en dehors de l’écriture, elle travaille dans une école de cinéma.

Résumé

Mon père a souvent peint Educhka en petite fille malicieuse lovée sur une liseuse. Sa tête repose sur un tendre coussin de soie, sa main droite est refermée sur un ours en peluche. Ce n’est pas moi, son enfant, qu’il peignait. C’était elle sa petite fille. Je suis, depuis ma naissance, plus âgée que ma propre mère.

Lorsqu’elle pose pour son père, Odile n’est plus une enfant. Pourtant c’est la première fois que le peintre célèbre décide de faire son portrait. Peut-être est-ce aussi la première fois que le père et la fille se trouvent enfin face à face. Tiraillée entre un père tourmenté et une mère à la personnalité flamboyante, Odile a eu une enfance solitaire et sans tendresse. Sa mère –Elena, Eda, Educhka –était avant tout la muse de son mari et ne travaillait qu’à sa gloire.
Comment vivre dans l’ombre de ce couple de parents, s’affranchir de l’aura d’un grand artiste et trouver sa propre voie, c’est ce que nous raconte Sarah Manigne, qui nous invite à pénétrer avec elle dans le secret de l’atelier du peintre.

E479F90A-2F73-48B1-81FD-8F705D452D4B.jpeg

Mon avis

Pour un premier roman de la part de l’auteure, je trouve vraiment que c’est une jolie surprise très réussi ! Un petit roman qui aborde avec sensibilité et pudeur des thèmes fort : comment exister en tant qu’inconnu mais aussi en tant qu’artiste dans l’ombre d’un père peintre reconnu ? Comment se construire avec une mère à la personnalité écrasante qui ne montre pas souvent son amour?

Pour moi, ce sont des sujets que je n’avais jamais lu donc je trouvais déjà que c’était très prometteur au tout début de ma lecture.

Et en effet, l’auteure à une plume fluide, légère, délicate mais aussi pudique et tout en retenu lorsqu’il faut laisser place aux émotions, sentiments mais aussi aux silences.

Dans cette histoire, l’auteure retrace avec talent le long et lent processus d’effacement, de disparition mais aussi de reconstruction de son héroïne dans l’ombre d’un père reconnu et d’une mère étouffante. Cette histoire c’est aussi la difficulté à trouver une véritable renaissance grâce aux couleurs de la peinture qui permette de percer dans le milieu sans forcément être associée au talent de son père.

Une quête d’authenticité qui éclaire ainsi avec subtilité la cruauté feutrée des relations familiales ainsi la cruauté cachée du monde artistique.

Vous l’aurez vu, mon avis est très court mais le livre est tellement petit que vous parlez de l’histoire sans en dévoiler les détails est difficile et je souhaite vraiment que vous puissiez avoir envie de découvrir ce joli roman.

Ce roman est très court, intense, sensible, profond et se lit très facilement malgré la puissante des thèmes qui y sont abordés. On le dévore avec impatience et on le termine sans même avoir vu défiler les pages. Ce qui fait que c’est une bonne lecture à la limite du coup de cœur est le fait que j’aurais aimé que cela soit un peu plus long car j’ai vraiment apprécié la plume de l’auteure ainsi que l’histoire. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir ce côté d’une vie artistique que je ne connaissais pas même si je m’intéresse beaucoup à l’art.
Une auteure à suivre car je pense qu’elle a encore de jolie histoire très prometteuse à partager avec nous.

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à me dire si vous connaissez ce roman, l’auteure ? Si oui que pensez-vous de ce joli univers ? Si non, avez-vous envie de prendre le temps de le découvrir ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :