La santé, la maladie

Coucou,
À l’aube de cette nouvelle année de lancement du téléthon, j’avais envie de vous faire un article dont l’idée met venue suite à vos nombreux retours lorsque j’ai évoqué le handicap. D’ailleurs je souhaite vraiment vous remercier pour vos retours car ils m’ont permis de constater que ce que je souhaitais faire passer à travers cet article a pu être compris. Je suis aussi ravie d’avoir pu vous informer et faire changer de point de vue sur le handicap car c’est vraiment important ! J’ai d’ailleurs prévu dans les prochains mois d’évoquer le handicap d’autres façons et j’espère que cela pourra vous plaire.

Mais aujourd’hui, j’avais envie de vous parler des sujets de la santé et la maladie tout d’abord en les définissant un peu mais aussi en vous expliquant comment je pense que l’on peut évoquer tout ça parce que c’est une question que vous m’avez énormément posée alors, c’est pour cela que je souhaite y revenir ici plus profondément car ce sont aussi des sujets qui ont leur importance. J’espère que cet article vous plaira, bonne lecture 🙂

Afin de débuter cette bullette, je vais tout d’abord prendre le temps de vous expliquer les deux sujets que je souhaite aborder et pour cela, je vais les définir.
Alors, qu’est-ce que la santé et la maladie ?

D’un premier abord, nous pourrions dire que ce sont des sujets simples à définir et connu de tous mais finalement, quand on y regarde de plus près, c’est un petit peu plus compliqué que cela. Afin de prendre une définition très concrète de ce terme, appuyons nous sur celle donnée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) : la santé se définit comme un état de bien-être complet, comprenant l’état physique, mental, social, environnemental, etc…donc la santé ne correspond pas seulement au fait d’être malade ou d’être atteint d’une maladie. C’est une notion relative, ressentie par chaque individu et quelque peu abstraite, c’est pour cela qu’elle est complexe à définir. On ne peut pas mesurer la santé, puisque c’est quelque chose de trop abstrait mais en médecine, on vous dira que la santé est l’absence de maladie.Si on s’appuie sur un concept un peu plus naturel, la santé est un équilibre dynamique exprimant la libre circulation de la vie sur tous les plans de l’être (physique, énergétique, psychique, social et environnemental) mais c’est aussi un état d’harmonie se traduisant par une réelle sensation de bien-être tant physiologique que psychologique. Une notion vraiment floue à définir et pourtant nous devons tous la connaître.

Poursuivons cette partie définitions par la notion de maladie et vous allez le voir, cela s’avère un petit peu plus complexe que prévu à définir. Tout d’abord, je ne vais pas entrer dans les détails mais il existe un très grand nombre de maladies, tellement que je serais bien incapable de toutes les nommées, d’autant plus qu’il y en a qui sont encore méconnues. Malgré tout, on peut définir la notion de maladie comme étant une altération des fonctions du corps humain ou de la santé, c’est-à-dire une dégradation se référant à une entité particulière caractérisée par des causes, des symptômes, une évolution avec des possibilités thérapeutiques de soins ou non. La maladie peut aller de quelque chose de bénin à quelque chose de plus grave. C’est donc aussi un concept abstrait avec différentes catégories comme les maladies physiques, psychiques, génétiques, etc…

Maintenant que cette partie définition est terminée, continuons ensemble sur mon ressenti et comment je pense que l’on peut aborder tout ça parce que malgré tout ce sont des sujets extrêmement important et certains d’entre vous m’ont dit qu’ils n’osaient pas questionner quand ils ne connaissent pas mais cela peut aussi être ne pas oser aborder le fait que l’on soit malade, etc…
Avant toute chose et comme je l’ai répondu à beaucoup d’entre vous, n’ayez pas peur de dire les choses, n’ayez pas peur de mettre en mots, de vous exprimer car c’est la meilleure solution que vous aurez pour avancer. Certains m’ont dit aussi avec honte de poser les questions par méconnaissance de la situation par exemple et pire honte de dire qu’on est malade. Mais non, n’ayez pas peur, n’ayez pas honte svp! Vous êtes libre de dire tout ce que vous souhaitez et surtout être malade on ne le choisit pas, cela fait partie de nous alors il ne faut pas avoir honte. Comment en parler ? Quels sont mes conseils ? Je vous dis tout dans cette seconde partie.

Tout d’abord, parler de sa maladie ou dire ce que l’on ressent fait du bien, pour la personne qui le vit cela permet d’avancer, parfois d’accepter si ce n’est pas déjà fait mais surtout cela permet de montrer que ce n’est pas parce que nous sommes malade que nous ne sommes pas comme tout le monde, que nous devrions avoir peur des regards, honte, etc…non, bien au contraire ! Parler est la meilleure chose à faire car cela permet de montrer à tous que pour nous cela ne pose pas de souci. Par contre, je vous l’accorde, dans certains cas cela peut s’avérer un peu plus complexe que cela lorsque l’on ne sait pas quelle réaction peuvent avoir les personnes autour de nous. En effet, il peut y avoir des peurs, des inquiétudes, etc…mais il faut en parler pour annoncer les choses mais aussi pour répondre aux questionnement multiples et ainsi présenter la réalité de la situation.

Mon meilleur conseil est vraiment les mots, la parole ou encore l’écriture. Mais attention, il faut choisir des mots simples, que ce soit pour la personne qui doit expliquer ou pour les personnes qui se questionnent. Il est aussi important pour chacun de se sentir prêt à la discussion que ce soit pour exprimer les choses ou pour les entendre.

Par contre, à mes yeux en tout cas, exprimer les choses et expliquer une situation ne signifie pas la rendre fataliste loin de là, au contraire, cela soulage, cela permet d’avancer et positiver pour ne pas rester constamment dans le négatif même si les choses sont complexes. Raconter toutes les étapes, de la découverte de la maladie ou d’un handicap à sa prise en charge, toute son histoire, etc…n’est absolument pas nécessaire et obligatoire, à chacun de décider comment il se sent capable et prêt à dire les choses. Mais, personnellement, je sais que tout ceci permet un cheminement qui aide à comprendre et accepter la situation car ce n’est plus quelque chose d’inconnu et en général, il est plus simple pour la personne de se rendre compte de comment on vit tout ça. N’oublions pas qu’être malade, différent, avoir un handicap n’est pas une fatalité ! Loin de là.

Personne ne sait ce que chacun d’entre nous pense en lui-même, c’est pour cela que malade ou non il faut se parler, discuter, etc…
En tout cas, lorsqu’il faut parler de la maladie ou de la santé, il est important pour la personne qui s’exprime, celle qui écoute, celle qui se questionne, de mesurer la situation et de faire attention aux émotions, mots, etc…afin de ne pas blesser car cela peut arriver et parfois même très maladroitement.

Quant aux enfants, expliquer ce genre de sujets est aussi très important. Je trouve qu’il est crucial de leur dire les choses, même simplement, ou en s’aidant de dessins, de livres, etc…car si on leur ment par omission ou cache les choses, c’est généralement pire, ils s’inventent des histoires, culpabilisent, peuvent avoir peur, etc…et ils n’osent pas forcement toujours dire ce qu’ils ressentent. Cela peut aussi être le cas pour les adultes d’ailleurs, d’avoir peur de dire ce que l’on ressent mais il ne faut pas car il n’y a que comme ça que l’on peut être compris.

La parole et les mots sont vraiment des choses indispensables dans la vie de tous !

Personnellement, mettre des mots, m’exprimer et quelque chose que je fais beaucoup car cela me fait du bien, j’aime ça. Mais, je sais et certains d’entre vous m’en ont parlé, des fois cela peut-être plus difficile alors dans ce cas-là, je vous conseillerai soit d’écrire si vous êtes plus à l’aise à l’écris qu’à l’oral.

Dans tous les cas, une fois toutes les choses dites, que ce soit dans le cas de la santé, ou pour tout autres sujets aussi fort soit-il, il ne fait pas oublier de parler d’autres choses, de qui vous êtes niveau personnalité, quelles sont vos passions, etc…afin de montrer que vous vivez.

En tout cas, je souhaite finir sur quelques conseils que je trouve primordiaux ! N’hésitez pas à vous exprimer dans n’importe quelle situation ; n’ayez pas peur de questionner si vous ne connaissez pas ; n’ayez pas peur ou honte de la personne que vous êtes ; n’ayez pas peur du regard des autres.

Une dernière petite chose, ce que je viens d’exprimer sur le fait de parler, cela s’applique à énormément de sujets, peut-être même tous d’ailleurs !

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à me dore ce que vous en pensez ? Quel est votre point de vue sur ces sujets ? Pour ma part, je vous retrouve demain pour lancer la mobilisation téléthon, j’ai prévu une petite idée que je trouve très chouette alors j’espère de tout cœur que cela vous plaira et que vous serez nombreux à y participer (un petit indice se glisse parmi les mots de cette dernière phrase, qui trouvera ?).

Une réflexion sur “La santé, la maladie

  1. Ping : Qu’est-ce qu’une maladie rare ? – « Rêve ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur. » Walt Disney.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s