Mon expérience sans ligne téléphonique…

Coucou,

Cette idée d’article n’était pas du tout prévu mais quand l’univers vous réserve des surprises, il faut savoir en tirer profit. C’est ainsi que je me suis dit que je pourrais partager cette expérience complètement inattendue avec vous. J’espère que cette bullette vous plaira, bonne lecture 🙂

Pour situer un peu le contexte sans toutefois expliquer le pourquoi du comment, je me suis retrouvée sans ligne téléphonique du 14 octobre en fin d’apm au 22 octobre dans la journée en ayant malgré tout un numéro provisoire à partir du 18 octobre au soir.

Une interruption totalement imprévue que j’ai prise comme une expérience de vie même si elle était malgré tout déstabilisante.

Depuis plusieurs mois maintenant, je me questionne autour du sujet de la détox digitale qui a pour objectif temporairement ou définitivement d’éloigner au maximum les objets connectés qui ont envahi notre quotidien afin de permettre à la personne qui le décide de souffler et se reconnecter aux fondamentaux de sa vie. Ce n’est peut-être pas la définition exacte mais c’est celle qui me correspond, je m’étais donc dis qu’un jour je prendrais quelques jours, une semaine pour commencer afin d’éloigner les objets connectés, l’hyperconnexion au monde, etc…afin de prendre du temps pour moi, pour profiter des petits bonheurs quotidiens et surtout je m’étais dit que je partagerai cette expérience avec un ou plusieurs proches.

Sur le principe, cette coupure brutale et temporaire de ma ligne téléphonique m’offrait donc cette opportunité sauf que malheureusement, cela ne collait pas du tout aux conditions dans laquelle j’avais imaginé vivre cette expérience, j’étais temporairement coupée de mes proches, de ma vie sociale, de la construction professionnelle qui avait lieu cette même semaine, avec mon anniversaire qui arrivait à la fin de la semaine et la crainte de ne pas pouvoir partager cette journée avec mes proches mais surtout je me retrouvée sans sécurité ! Je reviens tout de suite sur le point de la sécurité que j’évoque ici, en effet, vous n’êtes pas sans le savoir mais je suis malade et en situation de handicap, mon téléphone représente donc un élément de sécurité non négligeable qui me permet de joindre des secours si besoin, ou des proches si besoin, etc…il me permet aussi d’avoir la certitude de sortir sans stress avec la possibilité d’appeler si j’ai la moindre difficulté, sauf que là, je me suis retrouvée coupée de tout, sans sécurité et cela m’a tout d’abord fait peur.

La première chose qui m’a rassurée est le fait qu’en wifi, je pouvais entrer en communication avec certains de mes proches mais lorsque je sortais, rien, aucune sécurité, ce qui n’est pas franchement des plus rassurants au début.

La première journée et soirée a été un peu difficile car ce sont les craintes et les peurs qui se sont tout de suite manifestées, c’est seulement après que j’ai pris cela comme une expérience de vie.

Cela m’offrait une certaine forme de détox digital où j’utilisais mon téléphone en wifi seulement lorsque j’en avais vraiment besoin, où je me reconnectée à moi-même en pensant à ce que je souhaitais vraiment au plus profond de moi dans ma vie et à ce qui a l’inverse était un poids que je souhaitais éloigner. Sur ce point-là, ce fut très enrichissant, cela a permis à certaines émotions de sortir, de s’exprimer et de se libérer ce qui m’a fait le plus grand bien.

Cette expérience a été aussi très enrichissante d’un point de vue confiance en moi, en mon corps et en ma sécurité. En effet, comme je vous l’ai dit précédemment, mon téléphone est pour moi un élément de sécurité si jamais il m’arrive quelque chose, ou si j’ai besoin d’aide, etc…mais sans, en n’ayant plus aucune ligne téléphonique il a fallu apprendre à reprendre confiance en mon corps, ce qui n’a pas été facile et n’est d’ailleurs pas totalement gagné. En effet, celui-ci m’ayant par la maladie et le handicap fait de nombreuses fois peurs car je ne savais pas ce qui m’arrivait, je gardais beaucoup de choses en mois, de craintes que je n’exprimais pas et cette semaine sans ligne téléphonique m’a appris à reprendre confiance en mon corps. Pour cela, j’ai exprimé par oral et sur le papier les peurs que je ressentais. Ensuite je me suis demandée comment je pouvais les surmontées et surtout comment je pouvais à nouveau faire confiance à mon corps car oui il peut me réserver des surprises imprévus et pas agréable mais il peut surtout m’apporter beaucoup de jolies choses. En effet, malgré le handicap et la maladie qui m’imposent quelques difficultés physique, mon corps me permet quand même de faire presque tout que ce soit normalement ou en adaptant alors j’ai repris confiance en moi, en lui, je me suis dit que je devais avancer, surpasser ces peurs. Pour certains cela pourra surement paraître futile mais c’est pour ma part une épreuve de vie que je devais dépasser afin de me libérer d’un poids caché dans l’ombre sans que je le laisse sortir. C’est maintenant chose faite, il reste encore certaines petites craintes mais je suis fière d’avoir réussi à évoluer et travailler sur ces peurs. Oui la maladie et le handicap peuvent me réserver des surprises mais c’est cela m’offre aussi la chance d’être encore en vie malgré tout. Tout cela pour dire que les épreuves de la vie peuvent être plus ou moins facile, apporter des peurs, etc…mais elles sont surtout une source d’enrichissement intense. D’ailleurs, petit parenthèse avant de revenir au sujet de cette bullette, je me demande si il ne pourrait pas être intéressant pour moi et pour vous de me livrer sur des expériences de vie vécues afin de vous montrer que l’on peut toujours se relever, qu’en pensez-vous ?

Revenons à cette bullette, l’expérience de vie sans ligne téléphonique a aussi été complexe pour moi car elle tombait pile pendant une semaine de construction de vie professionnelle ce qui m’a fortement gênée car je n’ai pas pu mettre en place tout ce que je souhaitais et comme je le souhaitais au moment où je le voulais. Cela a pu s’arranger après donc malgré le fait que sur la semaine cela m’a mis en colère au final tout est rentré dans l’ordre donc c’est le principal.

L’expérience de vie sans ligne téléphonique est déstabilisante, pas tout à fait agréable dans un premier temps mais on s’y fait très vite. Aujourd’hui, je suis fière de pouvoir dire que cette expérience de vie m’a appris beaucoup de choses sur moi, qu’elle m’a fait évolué et aussi qu’il y a un avant et un après.

En conclusion, toutes les expériences de vie sont bonnes à prendre, j’aimerais beaucoup revivre cette expérience de la détox digital mais cette fois-ci plus en profondeur, comme je l’imagine et surtout en faisant le choix par moi-même de la mettre en place à un moment précis, pas en le vivant de manière aussi brutale.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me faire vos retours, me dire ce que vous en avez pensé, me dire si cela vous est déjà arrivé ou si vous avez déjà fait une détox digitale ? Si c’est le cas j’aimerais beaucoup que vous me partagiez votre expérience dans les commentaires afin que l’on puisse en discuter ensemble et ainsi que cela puisse peut-être m’inspirer pour des prochaines expériences de vie.

4 réflexions sur “Mon expérience sans ligne téléphonique…

  1. Merci d’avoir partagé cette riche expérience avec nous ici. Le point sur la sécurité est très important à partager. Effectivement, nous sommes souvent concentrés sur le fait que le téléphone soit devenu une addiction, qu’il soit le prolongement de la main des jeunes etc… Mais nous oublions qu’il est aussi un moyen d’être en contact avec qui on le souhaite quand on en a besoin et en cas de problème surtout. Alors merci encore d’en avoir parler, je crois que c’est très important d’y réfléchir.
    Ca me fait penser aux attentats du 13 novembre. Pour mon anniversaire, j’étais au Stade de France avec des amis. Au moment de sortir, il y a eu des mouvements de foule, de panique. J’ai perdu mes amis et je n’avais pas de batterie. Je ne me sentais absolument pas en sécurité et je ne pouvais pas les joindre. Heureusement, je les ai retrouvé mais comme quoi… Plutôt que de publier sur les réseaux sociaux, il faut toujours garder un minimum de batterie pour avoir de quoi joindre quelqu’un en cas de soucis. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton très beau retour, je trouvais effectivement important d’en parler.
      Tu m’as beaucoup émue en évoquant ce moment du 13 novembre et des attentats, c un moment de vie tellement poignant, je me souviendrai personnellement toute la nuit de cette soirée en l’attente de nouvelles de proches devant ma tv à ne rien comprendre
      Effectivement il faut toujours garder un peu de batterie pour joindre quelqu’un en cas de besoin, c important

      Aimé par 1 personne

  2. Ping : De mois en mois : novembre 2019 – Les bullettes colorées

  3. Ping : Joyeux blog anniversaire, je fête mes 3 ans – Les bullettes colorées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s