La vie sociale version digitale

Coucou,

Vous vous souvenez de mon article «  À 4 mains » où je vous présentai une forme de création d’article qui me plaisaient ? Cette bullette en fait partie. Avec mon amie Lauriane, nous avons décidé dans nos calendriers de l’avent respectifs de partager ensemble autour d’un même sujet d’article.

C’est ainsi, qu’aujourd’hui, je vais évoquer avec vous un vaste sujet de notre société actuelle : le partage sur les réseaux sociaux, blogs, etc..; leur impact dans nos vies ainsi que la place qu’ils ont dans notre organisation quotidienne.

C’est un sujet important de notre époque et qui fait partie des tendances actuelles que nous avions toutes les deux eu envie d’évoquer dans deux articles sur nos blogs respectifs où nous donnons chacune notre point de vie. Nous espérons toutes les deux que nos articles vous plairont et nous vous souhaitons une belle lecture.

Malgré la diversité qu’offre ce sujet, il se veut pourtant aussi riche que controversé. C’est donc un sujet qui se veut très intéressant à évoquer.

Les réseaux sociaux, leur convivialité, le partage et le soutien qu’ils nous apportent voilà ce qui me plait le plus. Pour les jeunes générations, cette version digitale du monde, les réseaux sociaux, etc…est un univers que la grande majorité connaît et pourtant dans toute cette jeune génération qui peuple notre planète nous sommes encore quelques-uns à le découvrir que très récemment. C’est personnellement mon cas, je n’ai découvert ce monde virtuel que depuis quelques années (environ 3 ans), au départ de loin sans en faire partie, à voir ce que cela pouvait apporter grâce à des amis, des proches, lire des articles de journaux, etc.…puis en créant une sorte de palette de couleurs digitale à mon image.

Vous allez sûrement vous demander pourquoi je me suis lancée ?

Pour répondre à cette question, je vais vous raconter une petite histoire, mon histoire.

J’ai découvert les réseaux sociaux à un moment de ma vie où ma maladie m’obligeait à rester longuement dans mon lit pour prendre soin de moi. Lors de ce genre de moment de vie, il faut occuper le temps, je l’ai principalement occupé par les cours à distance mais aussi par l’art, la lecture, etc…

Parmi mes lectures, des livres bien sûr mais aussi les journaux en ligne, des blogs découvert au hasard de recherche pour les cours ou autour de sujets qui me parlent jusqu’au jour où dans un article de journal j’ai découvert l’existence de Booktube. Parmi cette communauté livresque présente sur YouTube, j’ai découvert Bulledop, Margaux Liseuse, Audrey Le souffle des mots et par la suite de nombreux autres univers autour des livres mais aussi autour de tout autres sujets. Je me suis donc mise à regarder certaines vidéos YouTube pour passer le temps en me faisant plaisir grâce à la découverte d’une première partie de la diversité qu’offre les réseaux sociaux. Au détour de chacune des vidéos regardées, j’ai pu découvrir de nombreux blogs. Un monde qui m’a petit à petit fasciné, je trouvais tellement merveilleux de pouvoir parler de sujets qui nous passionnent et nous tiennent à cœur depuis chez soi, cela me parlait vraiment de plus en plus.

Et un jour, au détour d’une recherche pour mon cours d’arts plastiques, j’ai découvert sur internet un article parlant d’Instagram, des diverses communautés qui petit à petit y naissaient et j’y ai aussi découvert le monde artistique que ce réseau social comporté. Ce jour-là, j’ai de plus en plus ressenti l’envie d’aller à la découverte de ce monde social virtuel. En y réfléchissant un long moment, j’ai décidé de lancer mon blog mais aussi mon compte Instagram car ils me permettraient de partager des choses qui me tenaient à cœur tout en m’exprimant de manière créative.

Qu’est-ce que cela m’apporte ?

Aujourd’hui, je suis heureuse de mettre lancée notamment sur mon blog car cela m’a fait grandir et apporté beaucoup. J’adore prendre le temps d’écrire des articles qui me tiennent à cœur, prendre le temps de discuter et partager avec vous, me nourrir de ce que me propose les réseaux sociaux.

Mais au-delà de tout cela, mon blog m’a permis d’évoluer, de grandir que ce soit en prenant confiance en moi, en apprenant à ne plus me laisser atteindre par le regard des autres, les jugements, etc…, en étant fière de ce que je créé, en écrivant de plus en plus ce qui m’a appris à construire et poser mes pensées mais aussi en me nourrissant des apprentissages que nombreux d’entre vous m’ont offert la chance de découvrir.

Mon blog et Instagram m’offrent le partage autour de passions communes, la convivialité de certaines communautés et personnes avec qui j’échange régulièrement. Il y a aussi le soutien que l’on peut trouver dans les réseaux sociaux que ce soit lorsque l’on évoque des sujets qui nous tiennent à cœur et pour lequel nous avons envie de créer de la solidarité ou encore des échanges de point de vue mais surtout le soutien lorsque l’on en a besoin.

Je suis fière et heureuse de mettre lancée car j’ai vu au fil des semaines à quel point j’évoluais ce qui m’a grandement aider à me battre, à continuer à croire en mes rêves, en créer de nouveaux mais par-dessus à prendre confiance en moi ! Je sais que je vais continuer à évoluer tout en avançant petit à petit, à mon rythme, au fur et à mesure que ce soit grâce aux réseaux mais aussi et surtout grâce à ma vie hors de ce monde virtuel. En effet, ce que je partage sur les réseaux fait partie de ma vie mais seulement à 10 % et encore je pense que je suis un peu trop généreuse avec ce chiffre car j’apprends effectivement beaucoup grâce au monde digital mais j’apprends surtout grâce à ce que je vis au quotidien.

Vivre sans les réseaux à notre époque actuelle est-ce possible ?

Encore aujourd’hui, les réseaux sociaux font partie de ma vie mais qu’à un faible pourcentage car ils ne sont l’essence même de la vie et de ma vie.

Avant cette partie de mon histoire que je viens de vous relater, je n’avais pas les réseaux sociaux et je le vivais très bien. J’en entendais bien évidemment parler mais c’est quelque chose qui ne m’intéressait pas. J’ai néanmoins pendant très longtemps eu Skype afin de communiquer avec ma famille. D’ailleurs, le fait de ne pas avoir les réseaux sociaux (MSN, Facebook, etc…) a longtemps été source de critiques et de harcèlement au fil de ma scolarité, mais ça je vous en reparlerai plus tard au fil du mois.

Malgré tout, aujourd’hui, je peux dire avec certitude qu’il y a une chose essentielle dont chacun de nous devrait se rappeler : nous pouvons tout à fait vivre sans les réseaux sociaux, il est important de savoir s’en déconnecter afin de profiter pleinement de la vie telle qu’elle est vraiment et pas à travers ce monde virtuel que nous offre les réseaux sociaux. On entend de plus en plus parler de détox digitale, je pense que c’est quelque chose qu’il est de plus en plus important à prendre en compte à notre époque car malheureusement à mes yeux tout du moins, beaucoup ne profite plus autant qu’avant de la vie telle qu’elle est vraiment ce que je trouve dommage car nous n’en avons qu’une.

J’espère que mon article vous aura plu. Je vous invite à aller lire le point de vue de Lauriane sur ce sujet que je trouvais passionnant à évoquer ensemble car cela nous permet de livrer des points de vues propre à chacune. Personnellement, après avoir lu l’article de Lauriane je découvrir un autre point de vue que le mien mais aussi ce que les réseaux sociaux peuvent nous apporter.

Avant de clôturer cet article, je souhaite néanmoins rappeler qu’il est primordial de faire attention sur les réseaux sociaux car cela offre de jolies choses mais cela peut aussi parfois être dangereux donc il est essentiel pour chacun d’entre nous d’être prudent et de prendre soin de nous-même dans cette version digitale de la vie.

N’hésitez pas à me faire vos retours dans la partie commentaire par rapport à ce sujet ? N’hésitez pas non plus à partager avec moi votre expérience sur les réseaux sociaux, cela serait très intéressant de pouvoir en échanger ensemble.

5 réflexions sur “La vie sociale version digitale

  1. cc, je comprends ce que tu dis par rapport au côté thérapeutique, j’ai commencé à bloguer aussi quand mes soucis de santé ont pris le dessus sur ma vie sociale. J’ai toujours aimé écrire, mais je ne m’étais jamais lancée. Et puis j’ai grandit avec mon blog, effacé mes erreurs, je corrige encore mes anciens articles partagée entre le rire et les larmes 😊. Mais jamais je ne me serais dit que 3 ans après, une entreprise en aurait découlé. Quant aux réseaux, je pense que s’il n’y avait pas le blog, j’aurais fermé Facebook depuis longtemps.
    Insta je n’utilise que le pro et c’est un réseau qui me convient parfaitement.
    J’ai fait de belles découvertes et de belles rencontres. Il y a des dérives mais aussi du bon, comme dans la vie après tout.

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Joyeux blog anniversaire, je fête mes 3 ans – Les bullettes colorées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s