Les personnages traditionnels de Décembre

Coucou,

Dans cette bullette, je vous retrouve pour un article où l’on plonge ensemble dans l’univers magique, féérique et festif de ce joli mois de décembre. C’est un article à 4 mais avec Lauriane où nous avons sur nos blogs respectifs choisi d’évoqués les personnages traditionnels de Décembre.

Nous espérons toutes les deux que nos articles vous plairont et nous vous souhaitons une bonne lecture.

La période des fêtes de fin d’années, de Noël ainsi que de l’avent est une période riche en contes et légendes qui font rêver petits et grands. À chacun de se faire son point de vue, d’y croire ou non. Personnellement, je trouve que ce sont toutes de jolies histoires. Étudiante en illustration et graphisme, c’est une période qui pour nous est assez riche en recherches afin de trouver de l’inspiration magique pour nos créations. C’est ainsi que depuis quelques semaines, je replonge dans les diverses histoires de Noël et découvre les personnages qui y sont rattachés. Pour chacune d’entre elles, je me fais mon point de vue, que je vais vous exprimer ici, après libre à chacun d’entre vous de vous créer votre propre ressenti.

Il était une fois, en Allemagne, il y a très longtemps, un bouchon.

En rentrant de chez lui, par une nuit d’hiver clair mais glacial, l’homme fut ébahi par le merveilleux spectacle des étoiles qui brillaient à travers les branches d’un sapin recouvert de neige et de glace. Afin d’expliquer son émerveillement à sa femme, le bûcheron décida de couper un petit sapin qu’il emmena chez lui. Il le mit en valeur de la plus belle des façons avec des jolies bougies allumées, des rubans et de nombreuses autres petites décorations afin de le rendre étincelant. Les petites bougies ressemblaient aux étoiles qu’ils avaient vu briller, les rubans à la neige et les autres ornements aux glaçons qui pendaient des branches.

Sa femme fut émerveillée !

Quelques jours plus tard, une famille d’amis vint diner et vit le sapin. Ils en furent tout de suite émerveiller surtout les enfants. C’est ainsi que petit à petit l’idée se répandue et que bientôt dans chaque maison il y a un arbre de Noël.

Cette légende que je viens de relater afin de débuter en beauté cette bullette magique de Noël correspond à la légende de l’arbre de Noël. Je la trouve très belle, elle nous emmène dans l’univers féérique et chaleureux de cette période de l’année.

Poursuivons ensemble avec une autre légende tout aussi belle : la légende des guirlandes du sapin de noël.
À en croire l’histoire, il y’a très longtemps en Allemagne, une maman s’affairait à préparer les décorations de Noël : l’arbre était dressé, la maison nettoyer et les araignées chasser. Le soir, le calme et la sérénité revenu, les araignées revinrent et découvrir le sapin. Aussitôt, elles entreprirent de partir à l’assaut de ce beau sapin qui ferait un bon lit douillé. C’est ainsi qu’elles le recouvrirent de leur toile grise est poussiéreuse. À son arrivée, le Père Noël qui s’apprêtait à faire la distribution des cadeaux fut ravi de découvrir les araignées heureuse et satisfaite de leur travail de décoration du sapin. Malgré tout, il ne put s’empêcher de penser à la tristesse de la mère lorsqu’elle retrouverait son arbre décoré de toile. C’est pourquoi, afin de satisfaire tout le monde, le Père Noël transforma la décoration de fil gris en fils doré et d’argent. L’arbre de Noël se mit alors à scintiller à briller de tous ses feux !

C’est pour cette raison que depuis, les décorations de nos sapins de Noël sont constitués de belles et brillantes guirlandes. Pour la petite anecdote, on raconte aussi qu’il faudrait toujours glisser, au milieu des branches de notre arbre de Noël de gentilles petites araignées.

Que pensez-vous de cette légende ? Pour ma part, je la trouve mignonne, elle mélange la faune, la flore et la magie de Noël.

Je ne pouvais pas continuer d’écrire cette bullette sans évoquer avec vous le Père Noël ! Faut-il y croire ou non, il faire croire ou non nos enfants ? C’est un grand débat. Personnellement, je trouve que c’est à chacun de se faire son propre avis. Pour ma part, je n’ai pas de souvenir de comment j’ai appris que le Père Noël n’existait pas. Néanmoins, pour avoir longuement réfléchis à l’idée, je pense que lorsque j’aurais des enfants je ne souhaiterais pas leur faire croire. En effet, faire croire quelque chose à un enfant s’apparente pour moi à lui mentir ou tout du moins lui cacher la vérité, hors c’est quelque chose que je n’aime pas et je pense aussi qu’il y a d’autres façons de raconter cette jolie histoire tout en laissant à l’enfant lui même le choix d’y croire ou non. Si un jour j’ai un enfant, je pense que je lui raconterai ce joli conte de Noël tout en lui expliquant que l’on peut croire ou non au fait que c’est ce personnage de conte qui apportent les cadeaux mais que c’est à lui de faire son propre choix car les enfants sont tout à fait capable de prendre des décisions sans qu’on leur en impose. Pour autant, cela n’enlève en rien la magie de ce conte. Au contraire, je pense même que cela en rajoute. C’est mon point de vue, libre à chacun d’avoir son propre ressenti.

Il y a autre chose que je n’aime pas dans le fait de faire croire au Père Noël, c’est la menace du « Attention, si tu n’es pas sage, le Père Noël ne passera pas », je trouve cela tellement triste et dommage, cela enlève à mes yeux toute la magie et le côté chaleureux de cette période.

Le Père Noël est un personnage traditionnel que je qualifie de personnage de conte.

Depuis l’Antiquité Romaine, il était coutumier d’échanger des étrennes à l’occasion des fins d’années. La tradition d’offrir des petits cadeaux, souvent alimentaires (une clémentine, un petit chocolat parfois accompagné d’une petite pièce) au moment de Noël remonte quant à elle au Moyen Âge. C’est seulement au XIXe siècle, avec le développement de la bourgeoisie, que cette pratique prend son essor pour atteindre l’ampleur qu’elle a aujourd’hui.

Quant au « Père Noël » ou « Monseigneur Noël », il est mentionné dans des textes dès le Moyen Âge, mais cela dépend des régions, des religions, des cultures et des pays. Parfois les cadeaux sont apportés par des personnages différents.

Malgré tout, il existe une représentation traditionnelle du Père Noël tel que nous le connaissons aujourd’hui. Celle-ci a été inventée en 1860 par un illustrateur new-yorkais.

Par la suite, dans les années 1930, afin de booster la faible consommation de soda en hiver, la célèbre marque Coca-Cola va associer le Père Noël et ses couleurs à cette boisson. C’est ainsi que cette image et cette légende d’un Père Noël bien en chair, aux couleurs rouges et blanche, seront largement  diffusées dans le monde entier.
Au fil des années, les traditions associées au Père Noël : lui écrire un lettre, lui préparer une assiette de petits sablés avec une clémentine, un chocolat et des carottes pour les rênes ont vu le jour petit à petit dans les familles avant de se développer. Je sais qu’il y a beaucoup de traditions en appui sur l’histoire des religions mais en toute honnêteté, je ne connais pas tout cela donc je ne vais pas vous en parler.

Pour revenir rapidement à mon point de vue sur le Père Noël, écrire une lettre est tout à fait possible soit elle est écrite au Père Noël si l’enfant y croit ou alors elle est écrite aux lutins de Noël, ce qui rend cela tout aussi magique.

Chaque culture possède divers personnages qui symbolisent cette période, je sais qu’il y a les personnages de la crèche, malheureusement, je ne connais pas suffisamment leurs histoires afin de vous l’expliquer. Néanmoins, la crèche fait pour moi parti de la magie de Noël car elle a toujours fait partie de mes traditions familiales sans toutefois que je n’en connaisse nécessairement la signification religieuse.

Revenons ensemble sur les jolis contes de cette période de fin d’année. Il en existe de nombreux et je ne vais pas tous vous les présenter ici. Malgré tout, je pense à l’histoire de la Petite fille aux allumettes qui est un conte écrit par Hans Christian Andersen publié la première fois en 1845. Il narre l’histoire d’une fillette qui vend des allumettes aux passants tout en cherchant à se réchauffer en les brûlant mais meurt de froid dans la nuit du jour de l’an après avoir eu des visions, dont celle du seul être humain qui l’ait jamais aimée, sa grand-mère morte récemment. C’est une histoire qui finit tristement mais qui pour moi est quand même jolie. En effet, elle représente des valeurs importantes à connaître.

Il y a un autre joli conte en période de Noël qu’il est je pense important à connaître. Casse-Noisette, ce récit inspiré de l’écrivain Alexandre Dumas mis en musique par Tchaïkovski. Chaque année à Noël, les flocons de neige tombent comme une douce danse hivernale. La magie se fait présente et la musique de Tchaïkovski nous transporte dans une ambiance de chaleur familiale, d’amour et de réconfort. L’histoire de Casse-Noisette prend alors vie et nous accompagne durant le temps de fêtes pour nous faire vivre des moments mémorables et inoubliables en famille ! C’est un conte souvent mis en scène sous la forme d’un ballet présenté en deux actes qui raconte l’histoire de Clara, une jeune fille qui la veille de Noël reçoit comme cadeau un casse-noisette en bois. Celui-ci se transforme en prince après avoir combattu le roi des souris et emmène Clara dans un royaume fantastique. C’est un joli conte à lire, à voir et dont il faut écouter la musique pour passer un joli moment pendant cette période des fêtes.

Il y aurait encore de jolis contes et légendes à découvrir. D’ailleurs, je suis certaine que je ne les connais pas toutes à travers le monde alors je vous invite dans les commentaires à me raconter quels sont les personnages, contes et légendes auxquels vous pensez en cette période de l’année.

Avant de clôturer cet article, je tenais à rappeler que parmi les personnages traditionnels de Décembre, il y a aussi le célèbre Saint Nicolas dont je n’ai pas développé l’histoire ici. En effet, c’est un personnage dont je ne connaissais que très peu l’histoire mais j’ai eu la chance de la découvrir grâce à Lauriane car fêter la Saint-Nicolas est une tradition dans sa région. Alors, si comme moi vous souhaitez découvrir l’histoire de ce personne, je vous invite fortement à aller lire son article que j’ai personnellement adoré.

J’espère que cette bullette autour des personnages traditionnels de notre fin d’année vous aura plu. N’hésitez pas à me faire vos retours ? me dire ce que vous en pensez ?

4 commentaires sur “Les personnages traditionnels de Décembre

  1. Ping : Les traditions de fin d’année – Les bullettes colorées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :