Les jours meilleurs de Cecilia Ahern

Coucou,

Les jours meilleurs de Cecilia Ahern est le premier roman que je lis de cette autrice et je remercie Andréa (@andrealitdeslivres) d’en avoir parlé sur Instagram car elle m’a permis de découvrir un merveilleux roman.

« Tout le monde a une histoire à raconter » comme nous le dit l’autrice alors moi j’ai envie de vous raconter l’histoire de ce coup de cœur !

Cécilia Ahern est diplômée en journalisme et en communication du Griffith College de Dublin. Elle est la fille de l’ancien Premier ministre irlandais Bertie Ahern, mais elle ne se contente pas d’être une « fille de » : à vingt et un ans, Cecilia publie son premier roman, « P.-S. I Love You ». Le succès est immédiat et son roman est adapté au cinéma. Ses livres sont aujourd’hui traduits dans le monde entier. Personnellement, c’est un roman et un film que je ne connais pas mais maintenant que j’ai découvert la formidable plume de l’autrice, j’ai très envie de les découvrir.

Avant de poursuivre en vous donnant mon avis, je vous laisse découvrir la quatrième de couverture de ce roman :

Kitty est dans l’impasse. À force de dévoiler la vie privée des gens dans la presse à scandale, elle s’est acquis une réputation désastreuse et sa carrière de journaliste piétine. Pire encore, elle ne supporte pas d’avoir déçu Steve, son meilleur ami, une des rares personnes dont l’opinion compte à ses yeux. Comme un malheur n’arrive jamais seul, elle comprend que Constance, la femme qui lui a tout appris, vit ses derniers instants. Kitty demande à son amie de lui confier sur son lit de mort l’histoire qu’elle a toujours rêvé d’écrire. Mais la réponse arrive trop tard, sous la forme d’une liste de cent noms, sans aucune explication. Déterminée à résoudre l’énigme, la journaliste part à la rencontre de ces inconnus. Cette enquête va lui permettre de découvrir des aspects pour le moins inattendus de la vie de Constance, et peut-être même de trouver un sens à la sienne.

Lorsque nous faisons la rencontre de Kitty grâce à la plume de l’autrice, celle-ci a du mal à sourire à la vie. Elle doit dire adieu à Constance, cette femme qui l’a toujours soutenue et l’a encouragée à devenir la journaliste qu’elle est aujourd’hui. Malheureusement, Kitty est au cœur d’un scandale et doit faire face à une humiliation publique depuis plusieurs semaines mais, avant de partir, Constance lui a soumis sa dernière idée d’article. Kitty va alors décider de reprendre ce flambeau transmit par son amie et pour lequel le seul mystérieux indice est une liste de cent noms sans aucune autre explication, une sacrée énigme s’offre à Kitty. Pour parvenir à l’écriture de cet article, Kitty va se démener. À quoi peuvent bien correspondre ces noms ? Elle mène alors l’enquête et part à la découverte de ces personnages et c’est ainsi qu’en voulant rédiger le meilleur article possible afin de rendre le plus bel hommage possible à Constance et à ses idées, Kitty va devoir apprendre à connaitre chaque personne qu’elle va rencontrer. Elle va devoir essayer de creuser sous les apparences, pour tenter de les comprendre et de les connaitre vraiment. C’est ainsi qu’elle va réaliser que l’important n’est pas forcément où on le pense. Les plus belles choses de la vie, celles qui méritent d’être racontées, ne sont pas forcément les plus visibles. Cette aventure un peu folle va aider Kitty à être une meilleure personne et à voir la vie différemment et je crois que chacun d’entre nous peut aussi en tirer de belles leçons. Je ne peux vous en dire plus sur le contenu du récit, je ne voudrai pas trop vous en dévoiler, je n’ai qu’une chose à lire, liser ce livre !

« Les Jours meilleurs » est un roman feel-good riche en émotions. Nous nous attachons facilement à chaque personnage. Ce merveilleux roman est plein d’espoir et nous montre que les nouveaux départs sont parfois utiles pour prendre conscience de tout un tas de choses. C’est vraiment une belle histoire inspirante qui donne envie de s’intéresser un peu plus aux personnes que l’on croise. C’est aussi un roman qui nous invite à mettre à l’honneur les choses simples de la vie qui sont exceptionnelles à leur manière. C’est un roman humain et bienveillant qui transmet de jolis messages qui font beaucoup de bien.

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ? Si c’est un roman que vous avez déjà lu ? Une autrice dont vous connaissez la plume ? Ou encore si vous avez envie de la découvrir.

Une réflexion sur “Les jours meilleurs de Cecilia Ahern

  1. Ping : Mes lectures du mois de janvier – Les bullettes colorées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s