Ressentir le besoin de faire une pause

Coucou,

Vous étiez nombreux à l’attendre vu le nombre de messages que j’ai reçu sur Instagram me demandant quand j’avais prévu le prochain article, le voilà 🙂
J’ai eu envie de vous retrouver avec une bullette carnet de pensées afin de vous parler de quelque chose que j’ai ressenti ces dernières semaines et qui explique pourquoi il n’y a pas eu d’articles toutes les semaines comme je l’aurais souhaité.

En effet, j’ai commencé à écrire beaucoup d’articles mais je ne les ai pas finis pour la seule et unique raison que j’ai ressenti le besoin de faire une pause. Comme je vous l’ai dit il y a quelques semaines, lorsque j’écris pour partager avec vous, je ne souhaite pas me forcer car pour moi, le partage à travers le blog est quelque chose de très authentique alors quand j’ai ressenti le besoin de faire une pause je ne me suis pas mis la pression. J’avais besoin de m’accorder du temps pour moi, pour me reposer, pour profiter de mes proches, pour commencer à créer des projets dans l’ombre, pour profiter de la vie tout simplement.
Cet article que vous lisez ici est né un soir, instinctivement, je le suis laissée porter par les mots. J’ai ressenti l’envie de m’exprimer sur ce sujet car je trouve qu’il a de l’importance. J’espère que cet article vous plaira, je vous souhaite une bonne lecture 🙂

Lorsque j’ai ressenti ce besoin de lâcher prise sur diverses choses notamment le blog et de faire une pause il m’a paru tout à fait naturel d’écouter ce besoin, d’écouter mon corps car je suis la seule à vraiment savoir ce qui est bon pour moi. J’ai donc pris ce temps, pour e ressourcer, faire d’autres choses et revenir avec une envie encore plus forte de partager des choses avec vous. Durant cette période, j’ai aussi éloigné Instagram, j’y venais que de temps en temps. Pendant ces rares fois, je suis tombée à plusieurs reprises surs des post ou des stories de personnes qui s’excusaient pour leur absence et qui culpabilisaient énormément. C’est quelque chose que j’avais déjà vu à plusieurs reprises depuis quelques mois et qui a chaque fois je l’avoue m’interpellé, me fait me poser des questions. Pourquoi s’excuser d’être absent, de prendre du temps pour soi, pour profiter de la vie ? Pourquoi culpabiliser ? Et surtout, pourquoi les réseaux sociaux deviennent pour beaucoup une pression alors que pour moi, cela doit juste être un lieu de partage authentique. Pour être tout à fait honnête je trouve cela très inquiétant car je vous ai déjà partagé mon point de vue mais les réseaux sociaux c’est très bien pour plein de choses sauf que CE N’EST PAS LA VRAIE VIE. Un point essentiel qu’il ne faut pas oublier, alors pourquoi devrait-on se mettre la pression, culpabiliser et peut-être perdre de l’authenticité, de l’humanité. J’avoue que j’ai beau le retourner dans tous les sens, je n’arrive pas à comprendre. Pour moi, les réseaux sociaux c’est du partage avec authenticité sinon je n’en vois pas l’intérêt. C’est pour cela que je ne comprends pas pourquoi s’excuser d’une absence, pourquoi culpabiliser et pourquoi se mettre la pression ? Je pense malheureusement que c’est dû au fort développement de tout cela et au business qui en découle parfois. Ce n’est que mon point de vue mais je trouve cela dommage.

À mes yeux, on peut en effet, créer notre métier via les réseaux sociaux, cela sera d’ailleurs mon cas au fil du temps mais en gardant des valeurs de vie qui me semblent indispensables. Je pense ici notamment à cette valeur essentiel d’authenticité car sans celle-ci, je ne vois pas comment les gens peuvent apprécier ce que l’on partage ni nous faire confiance. Ce n’est que mon point de vue mais je pense que tout ce que nous avons vécu en 2020 nous envoie le signal d’alarme qui dit à tout le monde, revenons à des valeurs essentielles à nos vies.

Alors pour ma part, j’ai envie de vous dire que si vous avez envie de faire une pause faites-le ! Et ne vous excusez pas, ne culpabilisez pas ! Il est essentiel pour chacun de nous de profiter de nos vies.

Ressentir le besoin de faire une pause et je dirais même de déconnecter le plus possible est quelque chose d’important. Quand j’étais petite, il n’y avait pas les réseaux sociaux, les téléphones, etc… et j’étais tout aussi heureuse alors pour moi, oui il faut profiter de cette part de connexion que nous offre la vie mais il faut trouver la façon la plus juste de la faire, celle qui correspond à chacun de nous et celle qui nous permet lorsque nous sommes « connectés » de rester humain, authentique.

Pour moi, ressentir le besoin de faire une pause est quelque chose de normal, de naturel et de tout à fait humain alors il ne faut pas avoir peur de le faire, d’écouter son corps lorsqu’il en exprime le besoin car cette pause peut nous apporter beaucoup.

Ressentir le besoin de faire une pause peut s’appliquer à différentes choses, à chacun de les définir en fonction de ses ressentis.

En faisant cette pause, je me suis accordée du temps pour moi, pour souffler, pour respirer, pour me reposer, pour profiter de mes proches, etc…cela m’a fait beaucoup de bien, je ressens le fait que cela m’a apporté beaucoup. J’ai récupéré plus d’énergie, je suis plus productive dans ce que je fais, je me sens mieux physiquement, je sais ce que je souhaite construire, comment je souhaite continuer à évoluer, etc…et surtout je ressens à nouveau cette envie de partager.

D’ailleurs, je pense que ce que j’ai ressenti est aussi beaucoup lié à la pression du mois de juin où j’ai fini ma deuxième année.

Pour moi, ressentir ce besoin, c’est accorder de l’importance à soi, pour s’occuper de soi, de son corps et de son esprit. C’est quelque chose qui a mes yeux est vraiment essentiel maintenant que je l’ai compris car oui malheureusement, ce n’est pas toujours quelque chose auquel je faisais attention avant et pourtant, cela apporte tellement !

En lisant ces mots, cela vous fait peut-être ressentir cette envie de faire une pause alors j’ai envie de partager avec vous, ce que cela signifier pour moi et cela vous donnera peut-être une idée de comment vous accorder une pause :

  • Changer d’air, d’horizon: cela peut être en partant en vacances, en week-end, aller voir des proches, de la famille ou tout simplement prendre le temps de sortir de chez vous pour aller vous balader en pleine nature. Personnellement, c’est quelque chose que je prends beaucoup le temps de faire depuis quelques mois car je ressens au plus profond de moi le bien-être que cela m’apporte.
  • Changer de rythme. La question du rythme il va falloir que je vous en reparle dans un article spécifique. En effet, cela fait quelques temps maintenant que j’ai compris le fait que nous avons tous un rythme de vie qui nous correspond. Vivre à mon rythme est quelque chose que je fais depuis un moment et je me suis jamais senti aussi bien. Malheureusement dans notre société, nous n’avons pas tous la possibilité de vivre à notre rythme, c’est pour cela que faire des pauses peut-être important afin de changer le temps d’un week-end de rythme, profiter plus des choses, prendre son temps.
  • Relâcher la pression, décrocher, lâcher prise.
  • Se reposer, dormir.
  • Accorder du temps à d’autres choses que l’on apprécie comme lire, créer, cuisiner, tricoter, jouer aux jeux vidéo, etc…faire des choses que l’on ne prend pas assez le temps de faire. Ici, je pense aussi au fait de prendre du temps pour profiter de ses proches, de sa famille, de ses enfants pour ceux qui en ont, de ses amis, etc…
  • Fractionner ses journées. Pour ma part, c’est quelque chose que je fais au quotidien mais je vous en reparlerai aussi quand je vous parlerai de la question du rythme de vie. Fractionner ses journées cela signifie accorder un temps bien spécifique à diverses activités ou choses à faire, les faire en une ou plusieurs étapes. Lorsque l’on fait une pause, c’est quelque chose que l’on peut faire.

En enfin, pour clôturer cet article, je voudrais dire quelque chose, faire une pause n’a pas de limite de temps prédéfini, cela peut être quelques minutes dans une journée comme plusieurs jours, plusieurs semaines, plusieurs mois, etc…à chacun de définir ce qui lui convient en fonction de son ressenti. Mais surtout svp, si vous prenez le temps de faire une pause, ne vous excusez pas, ne culpabilisez pas !

J’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à me faire vos retours, à me dire ce que vous en avez pensé ? Si c’est quelque chose que vous avez déjà ressenti, etc… ?

3 commentaires sur “Ressentir le besoin de faire une pause

  1. Tu as tellement raison… Effectivement, la culpabilité vient surtout du côté « business » des réseaux sociaux et puis également d’une certaines dépendance aux abonnements, aux like etc… Il m’arrive encore de prévenir, de préciser mon absence des réseaux mais je ne culpabilise plus du tout, je crois. Ca m’embête de voir que ça fait fuir des gens, mais tant pis, c’est comme ça… Dommage pour eux, après tout. Il reste des personnes vraies, authentiques, qui ne sont pas dans l’attente, comme toi, et c’est ça qui est très rassurant. Merci d’être celle que tu es. ♡

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton retour 🙂
      C’est un cheminement qui prend du temps et je suis vraiment ravie que petit à petit tu arrives à ne plus culpabiliser 😘
      Tu as tout à fait raison, malheureusement tant pis pour les gens qui partent même si c’est dommage mais cela rend le partage encore plus authentique et ça c’est chouette!
      Avec grand plaisir, je ne changerai pas ou que pour des valeurs positives et authentiques encore plus profonde ❤️🙏

      J'aime

  2. Ping : Joyeux blog anniversaire, je fête mes 3 ans – Les bullettes colorées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :