Deuxième Salon du Livre d’Avrillé au Château de la Perrière

Coucou,

26 novembre 2017, découverte du Salon du Livre d’Avrillé à côté de chez moi et découverte d’un sublime lieu, le Château de la Perrière !

Une jolie balade découverte que j’ai fait en compagnie de ma maman ainsi que de ma petite sœur.

J’avais envie de partager avec vous ce moment bonheur de ma vie qui m’a donné le sourire.

Tout d’abord, petite présentation du château de la Perrière : Le Château de la Perrière est l’un des plus importants édifices construits en Maine-et-Loire au XVIIe siècle. Ce château fut classé Monument Historique en 1983. Il se situe sur le domaine du Golf d’Avrillé, près d’Angers (ma ville) et a ouvert ses portes au grand public en 2008 après 26 années de rénovation. Le Château est devenu un lieu d’exception au fil des années.

Pour ma part, je n’avais qu’une crainte, que le château ne soit pas accessible car je suis en fauteuil roulant. J’ai donc contacté les organisateurs de l’événement par mail qui ont pu me dire que le château était bien accessible.

Le moment bonheur allait pouvoir avoir lieu, une belle victoire car ce genre de lieu sublime de notre histoire est malheureusement rarement accessible.

IMG_4143

Le salon du livre, ma découverte, mon ressenti

Un salon du livre dans un lieu aussi exceptionnel, un moment unique que j’avais vraiment très envie de vivre.

Tout d’abord, je ne savais pas du tout que ce château existait donc première découverte ! Ensuite la deuxième découverte, ce lieu majestueux qui fait rêver ! Et pour finir, troisième découverte le salon du livre avec de nombreux auteurs !

Je ne connaissais aucun des auteurs qui étaient présents sur le salon du livre. En effet, ce sont pour la plupart des auteurs régionaux ou dont on entend très rarement parler. Cela m’a fait plaisir de pouvoir les rencontrer et discuter avec certains d’entre eux car j’aime beaucoup découvrir des auteurs et livres pas forcément connus mais qui pour autant sont tout aussi bien !

J’ai notamment pu discuter avec Philippe Delépine qui est originaire de la région Angevine et qui vit en Guadeloupe. Il était de retour dans la région à l’occasion de ce salon et cela m’a permis de le découvrir. Il est auteur et illustrateur de « Ti José et les trois cocos », « Ti José et le bananier magique » qui sont deux livres albums jeunesse qui ont la particularité d’être écrit dans un sens en français et de l’autre en créole. Je trouve cette initiative d’avoir écrit en créole très originale et surtout rare. Il est aussi illustrateur de « Basile le flamant jaune », une histoire écrite par sa femme. Ce qui m’a beaucoup plus chez lui c’est qu’il nous a présenté ses livres en s’adressant à ma petite sœur et moi mais de manière théâtrale ce qui nous a permis d’être embarqué avec lui dans son univers. J’ai trouvé cette présentation très originale et cela m’a beaucoup plu.

J’ai lu les trois ouvrages avec ma petite soeur et je vous en reparlerai dans un prochain article mais je peux déjà vous dire que c’est un auteur qui mérite d’être connu !

IMG_4145

J’ai ensuite pu discuter avec Lya Tirmant-Calaclen qui est une illustratrice Angevine que je ne connaissais pas avant. J’ai pris énormément de plaisir à discuter avec elle, je me suis beaucoup retrouvée dans son univers très coloré, joyeux, pétillant, sucré qui me fait rêver. Un véritable plaisir d’apprendre à la connaître, de découvrir son univers ! J’ai hâte de découvrir son futur projet. L’illustration est un métier qui me fait rêver et découvrir l’univers de Lya m’a renforcée dans cette idée que c’est un merveilleux métier. Merci Lya d’avoir pris le temps de discuter avec moi, de me parler de ton joli métier qui me fait tant rêver, de ton univers coloré et merci à ton chéri qui nous a fait rire avec la valise à crayons ! Toute une organisation d’être artiste ! Et un immense Merci pour les deux magnifiques dédicaces dans ton Sketchbook mais aussi dans le livre « La princesse Bigoudène ». Je vous invite à aller découvrir son univers sur son blog (http://www.les-illustrations-de-lya.com).

IMG_4147

Il y avait aussi d’autres très nombreux auteurs mais leur univers ne me correspondait pas trop donc je n’ai pas pris le temps de les découvrir. Ma maman et ma petite sœur ont tout de même pris le temps de discuter avec des auteurs et illustrateurs jeunesse que je ne connaissais pas non plus et dont j’ai pu découvrir les livres avec ma petite sœur.

IMG_4146

Je vous donnerai tous mes avis sur les livres achetés sur le salon dans un prochain article.

IMG_4144

En conclusion, ce salon du livre m’a permis de passer un très bon moment dans un merveilleux château. Je retournerai surement au Château de la Perrière au printemps afin de faire des photos.

Pour les curieux qui aimeraient avoir un peu plus d’informations sur ce château je vous invite à cliquer sur le lien de leur site internet (https://www.chateaudelaperriere.com).

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à venir discuter avec moi ! A me dire si vous avez déjà fait un salon du livre ou un autre salon dans un lieu aussi magnifique ? Si vous connaissez ce château ? Si vous connaissez les auteurs et illustrateurs dont je vous parle ? Si vous aimez l’illustration ?

Nos âmes jumelles, rebelles et plurielles de Samantha Bailly

Coucou,

Avis coup de cœur littéraire dans cette bullette. Je vais vous donner mon avis sur la trilogie Nos âmes jumelles, rebelles et plurielles de Samantha Bailly (http://www.samantha-bailly.com).

Tout d’abord, petite présentation de l’auteure : Samantha Bailly est auteure de romans contemporains, de contes, de Fantasy, de mangas, de scénarios et de films. Elle se laisse porter à travers son univers de bullettes bien à elle qui composent son imaginaire. L’écriture est pour elle une grande bullette autour de laquelle convergent sa curiosité intellectuelle et son désir de création. Elle est aussi très investie dans la charte des auteurs et illustrateurs jeunesse pour laquelle elle a été élue présidente en 2017. Cette auteure est très proche de ses lecteurs et elle aime partager avec nous que ce soit à travers le défi sablier qu’elle a créé ou alors grâce à sa chaine YouTube et son blog.

Le résumé :

La trilogie Nos âmes jumelles, rebelles et plurielles nous raconte l’histoire de Lou et Sonia. La première dessine, la seconde écrit. L’une est brune, timide et solitaire ; l’autre blonde, solaire et populaire. Tout semble les opposer et pourtant les deux jeunes filles se sont rencontrées sur un forum de discussion, sont devenues amies et partenaires pour un projet créatif commun. A travers le premier tome nous les avons découvertes, à travers le second nous les avons vu évoluer, à travers le troisième et dernier tome nous avons pu continuer à découvrir leur évolution mais surtout construire leur vie et leur avenir.

Pourquoi cette trilogie est-elle un coup de cœur pour moi ?

A travers cette trilogie, j’ai pu me retrouver, m’identifier. Si je devais être un personnage créé par cette trilogie je serais un bon mélange de Lou et Sonia même si je ressemblerais bien plus à Lou qu’a Sonia. Au fil de ces trois tomes, on aborde ainsi le regard des autres, l’acceptation de soi, la vocation, la passion, les relations familiales, l’acceptation des différences, l’amitié, les premiers amours, les jugements ou encore les clichés. Sonia et Lou vont apprendre à se connaître, confronter leurs univers et mûrir grâce à leurs différences.

J’ai été très émue à la lecture de cette histoire qui pour moi envoie deux beaux messages : l’espoir et le bonheur de vivre. Quand on veut vraiment quelque chose et qu’on travaille fort pour l’obtenir, tout est possible.

La plume de Samantha Bailly nous touche en plein cœur. En effet, elle décrit à merveille chaque sensation, chaque moment vécu, chaque émotion. Elle nous raconte une histoire qui est crédible, pleine de valeurs et aborde pleins de sujets à la fois d’actualité et intemporels. Cette trilogie se dévore. En effet, j’ai lu les trois tomes en une semaine malgré mes cours et maintenant je suis un peu triste de quitter cette histoire qui m’a fait beaucoup de bien mais je sais que je la relierais surement car c’est une trilogie que je qualifierais de doudou et cocooning. Une véritable histoire feel good comme je les aime, à savourer sans modération.

Ce que je vais retenir de ma lecture

Une plume sublime, juste, fluide et addictive.

Des personnages très attachants et auxquels on s’identifie facilement.

Des sujets à la fois intemporels et d’actualité qui nous touchent.

En conclusion, j’ai hâte de retrouver la plume de l’auteure dans d’autres ouvrages qu’elle a pu écrire. J’ai passé un très bon moment lecture.

Je conseille cette trilogie à tout le monde, c’est une histoire moderne et porteuse de beaux messages.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à venir discuter avec moi ! N’hésitez pas non plus à me dire si vous avez lu cette trilogie ou si elle vous tente ?

Téléthon 2017

Coucou !

Aujourd’hui, je reviens dans un article très important !

En effet, je vais vous parler du Téléthon car c’est une cause vraiment importante et cela me tenait à cœur de l’évoquer sur mon blog.

Une petite présentation ? Qu’est-ce que le Téléthon ? C’est un élan populaire unique au monde par son ampleur. Il donne à l’association AFM-Téléthon les moyens de mener son combat contre plusieurs maladies. Il rassemble de nombreux Français, des milliers de bénévoles,de nombreux partenaires nationaux et surtout de nombreux malades avec chacun leur maladie, leur propre bullette.

Depuis sa création en 1987, le Téléthon est un merveilleux exemple de combat citoyen. C’est la possibilité pour chacun d’aider, de faire bouger les choses, de devenir acteur de la recherche, de s’unir autour des malades, de leurs familles et de leur témoigner solidarité et soutien.

Le Téléthon, c’est aussi l’alliance de nombreuses animations dans toute la France et d’un marathon télévisuel de 30 heures diffusé sur France Télévisions. Du vendredi en début de soirée au dimanche dans la nuit, plusieurs millions de personnes regardent à un moment donné ce programme qui allie information, témoignages, divertissements et mobilisations populaires.

Chaque année, l’émission rassemble le parrain ou la marraine, des artistes, les animateurs de France Télévisions, des chercheurs et médecins qui font le point sur les avancées de la recherche mais surtout des malades et leurs familles qui témoignent de leur quotidien et de leurs espoirs en la recherche.

Le Téléthon c’est aussi le compteur : emblème, image de la mobilisation et de la solidarité de tous. Chaque année, le défi du Téléthon est, après avoir remis le compteur à zéro, de le faire monter le plus haut possible en seulement 30 heures.

Alors pourquoi vous parler du Téléthon ? Comme vous le savez surement, dans ma vie, une de mes bullettes est ma santé, ma maladie et mon handicap ! Mieux que personne je sais à quel point il est difficile de ne pas avoir de nom exact sur une maladie, je ne développerai pas cette bullette de ma vie mais je souhaitais vous parler du Téléthon car c’est grâce à la recherche et à la mobilisation de tous, même la plus petite, de mobilisation que la recherche avance ! Que ce soit donner de son temps ou de l’argent, cela apporte beaucoup, alors aujourd’hui je voudrais transmettre un message : que nous soyons malade ou pas, que nous ayons une différence ou pas, nous sommes tous humains et tous unis face aux maladies. C’est ensemble avec notre diversité de bullettes que nous pouvons avancer et vaincre les difficultés.

Le Téléthon est une grande cause qui réunit de nombreuses personnes, cette union est la plus belle des choses et une énorme bullette de positivité !

Mobilisons-nous ! Que ce soit grâce à des dons par téléphone au 36 37, par internet sur www.telethon.fr, par la collecte dans les animations locales et les dons des partenaires ; grâce à votre temps que vous pouvez donner pour vous mobiliser ; grâce à notre mobilisation pour partager au maximum autour de nous, nous unir et positiver : Mobilisons-nous ! N’oubliez jamais, la plus petite et la plus simple des mobilisations est déjà merveilleuse !

On a tous des bullettes différentes et toutes colorées dans notre vie, mais nous sommes tous unis dans une seule et même grande bullette, c’est le bonheur de vivre !

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à venir discuter avec moi ! N’hésitez pas non plus à me dire ce que vous pensez de ce que j’ai écrit. Et surtout, je me répète mais c’est important, mobilisons-nous !!

Je vous mets le lien d’une sublime vidéo respirant le bonheur et la positivité (https://www.youtube.com/watch?v=Ngd5cRrFEPI)! Elle a été tournée par de nombreux influenceurs français qui, en partenariat avec Disneyland Paris ont spécialement composé pour le téléthon cette chanson dans le seul but de partager et de se mobiliser pour cette grande cause qui nous unit tous !

Pour ma part, je vous retrouve dans un prochain article et je vais aussi me mobiliser !

Vous pouvez utiliser le #lesbullettescoloreesmobilisationtéléthon2017 sur les réseaux sociaux si vous le souhaitez! Cela serait merveilleux de tous nous mobiliser!

Troisième bullette : Le Lifestyle!

Coucou,

Troisième bullette,

le Lifestyle !

Tout d’abord, Qu’est-ce que le Lifestyle ? On pourrait le définir en français comme le mode de vie, le style de vie, la manière de vivre, d’être et de penser. C’est notre comportement quotidien, notre façon de vivre autour et pour certaines valeurs. Une bullette propre à chacun ! Chacun a sa propre définition du Lifestyle, chacun a sa bullette !

Pour moi, le Lifestyle c’est ma bullette, ma vie avec toutes les nuances de couleurs qui la composent ! C’est ce que je découvre que ce soit des lieux, des moments que je vis, des salons, des jolies recettes de cuisine, de la décoration, des petits blablas, du sport, la photographie, la nature, mes soins, mon carnet de pensées, mes balades, etc.… C’est aussi cette bullette très importante dans ma vie : ma santé, mon handicap, ma maladie qui m’a permis de découvrir un autre point de vue du monde !

Tout simplement je dirais que le Lifestyle c’est toutes mes bullettes avec leurs diverses nuances de couleurs, ma famille, mes proches, mes amis, tout ce qui me passionne, m’apporte du bien-être, mes petits bonheurs mais ça peut aussi d’être des moments vécus avec un peu moins de nuances de couleurs, qui me touchent.

Dans cette bullette j’ai envie de partager avec vous cette diversité de couleurs qui font partie de moi, tout ce que j’aurais envie de dire, d’écrire, de développer ! Juste partager avec vous mes bullettes et toute la diversité de couleurs qui les composent.

C’est une bullette avec une symphonie de couleurs, d’émotions, de sentiments. Mes bullettes je les développe par passion en suivant mes valeurs, mes envies, elles sont mon nuage à moi avec son arc en ciel de couleurs.

J’espère que cette présentation de ma troisième bullette vous a plu, n’hésitez pas à me dire ce que vous évoque le Lifestyle, ce que c’est pour vous ? N’hésitez pas non plus à me dire ce que vous pensez de ce que j’ai écrit.

Pour ma part, je vous retrouve dans un prochain article.

Mon projet de bac, La couleur

Coucou

Je vous retrouve pour vous présenter mon projet de bac d’art plastiques.

En effet, pour la petite histoire l’année dernière j’ai passé mon bac et j’ai réalisé un projet sur toute l’année. Il faut aussi savoir qu’en terminale nous devons travailler sur la question de la présentation et de la représentation que nous devons prendre en compte dans notre projet.

Pour mon projet j’ai choisi comme thème la couleur.

 

Tout d’abord des petites définitions :

Qu’est-ce que la présentation ? C’est l’action de présenter notre travail à un public, de mettre en valeur ce que nous avons créé, la manière de le présenter mais cela peut aussi être la présence de la matière, la texture, les matériaux.

Qu’est-ce que la représentation ? C’est l’action de créer une image, un symbole, une idée, de créer une œuvre artistique figurant quelque chose ou quelqu’un, d’illustrer notre point de vue afin de rendre sensible l’œil à ce qu’il peut observer.

Maintenant vous allez me dire pourquoi la couleur ? Comme vous le savez surement, mes bullettes sont plutôt colorées. En effet, la couleur est pour moi un élément qui illumine ma vie, un lien, un symbole, mon bonheur au quotidien.

Mais qu’est-ce que la couleur ?

Une jolie définition que je pourrais donner serait que la couleur est une symphonie de pigments, de teintes, de matières, une sensation, une impression visuelle que l’on voit avec nos yeux, produite par la lumière mais aussi par association de ces différents éléments. La couleur pourrait être un orchestre symphonique sans les instruments mais avec toutes les différentes nuances qui peuvent exister.

Dans tout l’univers des bullettes qui composent notre planète, nous avons tous une perception différente des couleurs, elle dépend de notre environnement, de notre propre vision du monde, de la société, de notre âge mais aussi de notre culture personnelle.

C’est dans cette optique de découvrir encore plus sur la couleur que j’ai souhaité travailler dessus pour mes différentes réalisations.

Dispersions

Ma première réalisation est une série de 13 petits formats que j’ai nommé « Dispersion » sur lesquels j’ai laissé se disperser de l’encre de toutes les couleurs. Je ne me souviens pas pourquoi j’ai fait ce travail car je ne pensais pas oublier mais au final avec mes soucis de mémoire j’ai oublié. Malgré tout, aujourd’hui je peux vous dire que c’est un travail réalisé avec différentes encres colorées que j’ai versé directement depuis leur bouteille sur le papier ce qui donne cet effet de dispersion avec l’impression que le papier a très bien absorbé les différentes couleurs. Je n’ai pas utilisé les mêmes couleurs sur chaque format afin d’assembler les couleurs en fonction de la gamme, des tonalités, des teintes, des nuances que j’avais à ma disposition en salle d’arts plastiques. Ce travail m’a aussi permis d’observer l’effet que les couleurs avaient entre elles mais aussi sur le papier. Pour une première réalisation sur mon thème je trouve que c’est un projet intéressant car il met bien en évidence la présence de la matière plus ou moins absorbée, dispersée et transparente.

Les couleurs ont toutes des nuances.

 

Ma seconde réalisation nommée « Transoulles » met en avant la transparence par la couleur. Pour cela, j’ai réalisé une série de 10 formats A3 avec différentes nuances de couleurs que j’ai parfois mélangées entre elles afin de les obtenir ; ainsi qu’une planche finale qui regroupe la totalité des couleurs utilisées en superposition. Le nom que j’ai choisi est un jeu de mot entre « Transparence », « Couleur » et « Bulles ». Grâce à un flacon à bulles emprunté à ma petite sœur dans lequel j’ai mélangé de l’eau, du savon ainsi que mon encre de différentes couleurs, j’ai pu faire une nuée de bulles. Le principe était de pouvoir obtenir une dispersion aléatoire sans contrôle, c’est pour cela que je n’ai pas utilisé de pinceaux.

Certaines bulles se chevauchent alors que d’autres non ce qui permet d’observer des contrastes de transparences. On peut aussi observer des éclaboussures car certaines bulles, en arrivant sur le papier ont éclaté alors que d’autres se sont posées sans éclater mais en se dispersant sur le papier.

Cette réalisation est une de mes favorites, j’ai pris beaucoup de plaisir à la réaliser. J’ai pu m’amuser avec mes couleurs et donner un côté ludique à mon travail. Je suis très contente du résultat surtout ma planche finale que je trouve beaucoup plus vive et qui correspond plus à mes bullettes. Si je devais modifier une toute petite partie, cela serait pouvoir un peu plus contrôler la forme des bulles.

IMG_1442

Cette seconde réalisation se compose aussi d’une série de 3 formats A3 prénommés « Selencre » car c’est un travail avec du sel et de l’encre. Ici pour les couleurs j’ai décidé d’utiliser les 3 couleurs primaires car elles ne sont pas obtenues par un mélange de couleurs mais ce sont elles qui sont à la base des autres couleurs. Au départ, l’idée m’est venue car j’ai renversé un verre d’eau sur une feuille (oui oui je suis une véritable Gaston Lagaffe) et j’ai eu l’envie de voir ce que cela donnait si je rajoutais de l’encre ainsi que du sel car je savais que cela allait permettre à la couleur de se disperser et de faire par endroit des limites, démarcations, un peu comme l’écume sur une plage une fois que la mer se retire.

Le résultat est surprenant, en effet, à certains endroits on peut observer des cristaux qui se sont totalement dissous alors qu’à d’autres endroits, nous pouvons observer la présence de matière (présentation). A certains endroits on peut voir que la matière a bien fusé.

 

Marbres

Ma troisième réalisation prénommée « Marbres » représente du marbre comme son nom l’indique mais sur du papier. En effet j’aime beaucoup les pierres de marbres car je trouve qu’elles ont une forte présence et donnent du volume à une décoration. L’inspiration vient aussi du papier marbré (flottation de couleurs à la surface de l’eau) ou du water marbel avec du vernis à ongles.

Ma réalisation est une série de 12 formats 24 x 32 cm. Je cherchais une matière qui a une présence mais qui me permettrait de disperser mes couleurs. Pour cela, j’ai utilisé de la mousse à raser disposée dans un bac en tant que base à laquelle j’ai ensuite rajouté mes couleurs ce qui a donné une petite réaction (petites bulles et crépitements). Par la suite j’ai posé mon papier dessus, je l’ai retiré et j’ai passé une règle dessus pour enlever la matière qu’il restait afin d’obtenir cet effet marbre. Pour la petite anecdote il y avait aussi une odeur de menthe qui a imprégné le papier.

Cette réalisation est une de mes favorites, j’ai obtenu l’effet que je souhaitais avec une texture douce qui reste sur le papier. C’est une représentation de la pierre de marbre mais qui a aussi une présence car il y a de la matière.

 

Capture d_écran 2017-11-23 à 14.34.17

Ma quatrième réalisation prénommée « Dilatations colorées » est sous format vidéo (vous pouvez la retrouver sur Youtube, voici le lien (https://www.youtube.com/watch?v=xRBB88wF6LE) )car après avoir travaillé sur le papier j’ai souhaité voir ce que cela pouvait donner avec une autre matière et j’ai choisi un liquide. Le format vidéo me permet de filmer ce qui se passe. La matière utilisée est du lait avec des colorants alimentaires ainsi que du savon. On peut bien voir qu’il y a une réaction chimique qui se produit une fois que j’ajoute une goutte de savon. On peut observer les couleurs qui se dispersent sans que je puisse contrôler cette réaction. Afin de comprendre cette réaction, j’ai fait quelques recherches : cette réaction chimique s’explique par le fait que le lait est composé des plusieurs molécules qui, une fois que l’on rajoute du savon, ont leurs liaisons qui se cassent ce qui crée cette réaction. Les colorants se laissent, quant à eux, porter par cette réaction et permettent ainsi d’observer ce qui se produit.

A la fin, ce sont des photos qui font tout de même partie de mon projet vidéo car une fois le film arrêté j’ai voulu continuer à laisser évoluer tout seul sans continuer à ajouter quoi que ce soit. J’ai donc pris des photos toutes les 5 min pendant 30 min. Nous pouvons observer qu’à la fin c’est la représentation d’un œil qui a une présence car c’est de la matière donc cela peut aussi être une présentation.

 

Mon cinquième projet se prénomme « Confettis ». C’est une réalisation qui m’a servi de base pour le fond d’une affiche pour le « percent » au lycée. J’ai réalisé tous les confettis à la main avec des feuilles de couleurs et une perforatrice. Je souhaitais les coller sur une feuille mais cela ne tenait pas donc j’ai eu l’idée de les poser sur le scanner et de les imprimer. Pourquoi les confettis car pour moi c’est la représentation parfaite de la fête, de la joie de vivre, une explosion de couleurs. J’ai fait les confettis moi-même car les couleurs sont plus éclatantes que si je les avais directement achetés et en tant qu’élèves qui étudie les arts plastiques je trouvais cela beaucoup plus intéressant de les faire moi-même. J’ai ensuite voulu montrer la diversité des couleurs utilisées et disposer chacune des teintes seules pour montrer que seules, elles ont une présence, mais qui n’est pas autant prononcée que lorsqu’elles sont mélangées.

 

IMG_3339

Et pour finir ma sixième et dernière réalisation prénommée « Arct en ciel » est une installation en volume composée d’un travail avec du papier en 2D, d’un pliage de feuilles de couleurs en origami, de fleurs en papier crépon et de flaques de pastels gras que j’ai fait fondre. Ici nous avons une représentation, une allégorie de la vie. Les couleurs représentant, chacune, pour moi, une émotion, une sensation.

Par exemple :

– le jaune : la joie, la fête, la chaleur

– l’orange : la joie, la créativité, l’optimisme

– le rouge : la passion, l’amour, la chaleur, la colère

– le rose : le romantisme, la tendresse, le bonheur

– le violet : le rêve, la délicatesse, la paix, la mélancolie, la solitude

– le bleu : le rêve, la sagesse, la vérité, la fraicheur, la tristesse, la mélancolie

– et le vert : l’espérance, la chance, la stabilité, la concentration.

Tout cela me permet d’exprimer mon ressenti sur la vie en général et ce que j’éprouve personnellement.

Les papillons représentent la transformation de la vie, de ma vie, du monde, la métamorphose, la renaissance, le renouvellement, la légèreté, la liberté, le recul sur la vision de la vie, sur la façon de voir les choses. En neurologie, les papillons correspondent à la recherche de motricité.

Les gouttes représentent la pluie qui apporte de la couleur au monde, lui donne vie et illumine ma vie.

Les fleurs représentent la vie qui éclot, et tout ce qu’elle nous apporte : l’amour, l’amitié, la folie, l’espérance, le silence, la paix, la force, le développement, l’énergie, etc.…

Et l’arc en ciel symbolise la joie, le bonheur, la vie, l’embellissement et la mixité. C’est aussi un phénomène physique de la composition de la lumière blanche que j’ai d’ailleurs pu observer presque à chaque fois que je m’installais pour travailler (les rayons du soleil à travers ma fenêtre faisaient un arc en ciel sur le parquet de ma chambre).

Ce travail m’a permis de représenter la vie de manière allégorique comme je la ressens. Mais si l’on montre ce que j’ai créé à différentes personnes, elles n’auront pas forcément la même impression, les mêmes émotions face aux couleurs et aux représentations que j’ai fait.

Arct en ciel 2

 

Durant toute cette année j’ai aussi pris le temps de découvrir des livres en rapport avec la couleur dont je vous parlerai prochainement. J’ai aussi pris le temps de faire des recherches sur des artistes qui travaillent avec la couleur. Ils sont nombreux artistes à travailler avec la couleur, par exemple Mademoiselle Maurice qui a travers ces œuvres colorées transmet des émotions sur le monde, la vie et ce qu’elle ressent. Dans un prochain article je vous parlerai de Niki de St Phalle qui est aussi une artiste travaillant avec la couleur.

Pour conclure, mon travail sur le thème de la couleur m’a fait beaucoup de bien, j’ai énormément appris, découvert et c’est un projet que je souhaite continuer à approfondir dans mes futurs projets et réalisations.

Je me suis senti totalement épanouie en travaillant sur la couleur et je peux maintenant dire que ma touche personnelle est la couleur.

J’espère que cette présentation de mon projet de bac vous a plu, j’espère qu’elle n’était pas trop longue et que vous avez pris du plaisir à la lire. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ? Ce que mes réalisations vous évoquent ? Ce qu’est pour vous la couleur ? Tout ce que vous souhaiterez !

 

Deuxième bullette : L’art!

Coucou,

Deuxième bullette

L’art !

Pour la petite histoire, cette bullette fait partie de ma vie depuis toute petite ! Aussi loin que je me souvienne j’ai toujours aimé dessiner, créer et faire des loisirs créatifs. J’ai pris des cours de dessins pendant 6 ans avec une prof adorable, Danielle qui m’a entourée pendant toutes ces années et avec qui je suis toujours en contact. Elle m’a transmis l’amour de l’art, du dessin et de la création. Il y a un autre prof qui m’a accompagnée pendant de nombreuses années, 8 ans pour être exacte, M. Terasas. Il m’a aussi transmis toutes ces valeurs artistiques et a su m’accompagner, me soutenir et m’éviter de baisser les bras dans certains moments. Merci à vous deux de m’avoir transmis cette jolie passion et de m’avoir soutenue pendant toutes ces années.

Pour moi, l’art est avant tout un plaisir, une passion, un moment de bonheur, de création et d’expression ! Sur le papier en dessinant je peux m’exprimer, que ce soit avec mes crayons de papier, de couleurs, mes pastels, mes feutres, mes encres et mon aquarelle, etc.… je m’exprime ! Je peux aussi utiliser le papier ou d’autres matériaux afin de créer en volumes et donner plus de reliefs à mon univers.

Je pourrais vous décrire cette jolie bullette qui fait partie de ma vie comme une bullette très colorée car la couleur est un élément qui accompagne et illumine au quotidien ma vie. Mais cette bullette peut aussi être plus sobre grâce au noir et blanc que j’aime utiliser de temps en temps.

Grâce à cette passion je peux extérioriser des émotions et sentiments mais aussi illustrer tout ce que j’aime, tout ce qui fait partie de ma vie et qui correspond à de nombreuses toutes petites bullettes.

J’aime dessiner des fleurs, des animaux et insectes, des objets, des dessins plus abstraits mais aussi tout ce qui a un rapport avec l’architecture et la décoration d’intérieur. Par contre, j’aime beaucoup moins dessiner des personnages même si j’en dessine de temps en temps.

Aujourd’hui, l’art fait partie de mon quotidien, j’aime prendre le temps de dessiner, de me plonger dans cette bullette qui me fait du bien.

Cette bullette correspond aussi à mes études. En effet, cette année je fais une Mise à niveau en Arts Appliqués à distance avec le CNED, j’aime beaucoup tous les cours, je prends du plaisir à découvrir le design, le graphisme, les différents logiciels mais aussi des œuvres d’histoires des arts que je ne connaissais pas forcément. Je me sens épanouie dans le choix de formation que j’ai fait et je souhaite poursuivre mes études dans le domaine des arts appliqués en faisant, soit un BTS Design graphique pour devenir illustratrice ou graphiste, soit un BTS Design d’espace afin de devenir décoratrice d’intérieure. Pour le moment je n’ai pas encore fais mon choix entre ces deux BTS mais une chose est certaine, l’art restera une bullette présente dans ma vie.

L’écriture peut-elle être considérée comme art ? Pour moi oui car l’art des mots est un art. J’aime écrire et aussi beaucoup la calligraphie que je peux très souvent associer à mes dessins et créations. Etymologiquement, la calligraphie correspond à l’art de bien former les caractères d’écritures manuscrites. Moi ce que j’aime dans la calligraphie c’est le fait de pouvoir s’amuser, créer, inventer, diversifier le graphisme que l’on utilise habituellement lorsque l’on écrit. Grâce à la calligraphie, on met en valeur l’écriture. Voici le lien vers un article de blog qui parle de calligraphie et qui explique vraiment bien je trouve ce qu’est la calligraphie ? Comment en faire ? Avec quel matériel ? Etc.… (http://calligraphique.com/la-calligraphie-cest-quoi-au-juste/)

L’art c’est le plaisir de dessiner, d’apprécier la beauté des couleurs qu’elle soit sobre ou plus vive, de s’envoler sur mon nuage, dans ma bullette.

J’espère que cette présentation de ma deuxième bullette vous a plu, n’hésitez pas à me dire si l’art, le dessin, la création ou encore l’écriture correspondent à une de vos bullettes ? N’hésitez pas non plus à me dire ce que vous pensez de ce que j’ai écrit.

Je vous retrouve dans un prochain article pour vous parler d’un projet qui m’a tenu à cœur l’année dernière et a été le point de départ de cette nouvelle aventure.

 

L’Art, d’Aristote à Sonic Youth de Laurence Hansen-Love

Coucou,

Deux bullettes liées pour mon premier avis sur un livre.

Pourquoi deux de mes bullettes sont-elles liées dans ce premier avis ?

La Littérature et l’Art sont deux bullettes très importantes dans ma vie. Je vous ai déjà présenté la première dans un article qui vous a d’ailleurs énormément plu et pour lequel vous m’avez fait de très beaux retours. Merci ! La seconde sera l’objet d’un prochain article.

Ce livre qui créer le lien entre mes deux bullettes est un livre publié aux éditions Les contemporaines : L’art, d’Aristote à Sonic Youth de Laurence Hansen-Love. C ‘est un livre que j’ai pu découvrir sur le blog de Camille et Quentin (http://leschamoureuxdeslivres.com) . J’ai ensuite eu la chance d’être contactée par la maison d’édition (https://les-contemporaines.com) qui m’a très gentiment proposé de recevoir, lire et donner mon avis sur leur livre qui me tentait beaucoup.

Tout d’abord, petite présentation de la maison d’édition : les contemporaines ont pour objectif de donner la parole aux femmes qui pensent le monde d’aujourd’hui. Cette maison d’édition a vu le jour il y a quelques semaines et souhaite une collection où les auteures abordent librement des sujets qui leur tiennent à cœur en fonction de leurs savoirs et de leurs passions.

C’est dans cette optique que ce livre que j’ai pu découvrir est paru.

Le résumé :

À travers une introduction personnelle, une anthologie de textes choisis ainsi qu’une suite de courts essais portant sur l’art contemporain, Laurence Hansen-Love, agrégée de philosophie et auteure d’ouvrages de référence, nous offre une réflexion à la fois soutenue et originale sur l’art. Cette notion a inspiré un très grand nombre de philosophes à travers le temps, qu’ils s’interrogent sur la nature de cette activité singulière ou sur son statut privilégié au sein de la société.
Alors qu’aujourd’hui le marché tend à régir toutes les sphères de la vie culturelle, il est plus que jamais nécessaire de continuer à explorer le domaine de l’art – notamment contemporain – dans toutes ses dimensions. Cet ouvrage fournit des repères conceptuels indispensables pour les étudiants en art, en littérature, en philosophie, et pour toute personne désireuse d’étudier la question passionnante de l’art avec un regard neuf.

Qu’est-ce que l’Art ? Comment le reconnaît-on ? Quelle est la nature de cette activité ? Toutes les créations et productions humaines sont-elles considérées comme de l’Art ?

De nombreuses questions que nous pouvons nous poser autour de cette thématique.

Pour la petite histoire, le cours sur l’Art était mon favori en terminale lors de ma découverte de la philosophie.

A travers ce livre, j’ai pu découvrir ou redécouvrir mais aussi apprendre sur l’Art.

Roman philosophique nous offrant un grand rappel de ce qu’est l’Art ? Comment est-il perçu ? Sous quelles formes ? Quelles sont les époques qui ont connu son évolution ?

Cet ouvrage est très intéressant du point de vue culturel car il nous offre un mélange d’art, de philosophie, de littérature ainsi que de nombreuses références.

L’approche philosophique se fait au travers de textes d’auteurs tels que Platon, Aristote, Bergson ou Kant mais aussi de nombreux autres dont j’avais déjà pour la majeure partie entendu parler et pu étudier certains textes en cours de philosophie. De nombreuses références artistiques sont aussi citées dans ce livre. L’auteure nous donne aussi son point de vue sur l’Art.

Pendant ma lecture, j’ai aussi pu découvrir une autre approche de l’Art qui m’a énormément appris et va me servir pour mes études.

En conclusion, c’est un petit ouvrage qui m’a fait réfléchir, m’a fait découvrir ou redécouvrir des références philosophiques et m’a permis d’apprendre à avoir un autre point de vue sur l’Art qui va être très intéressant dans mes études. C’est aussi un ouvrage qui met en avant différents points de vue qui nous montre bien que dans le monde, chaque personne à son point de vue personnel d’une même thématique. La découverte cette diversité de points de vue sur un même sujet est très intéressant.

J’ai passé un bon moment lecture avec ce livre et je pense le relire de temps en temps pendant mes études.

Je souhaite encore remercier la maison d’édition pour m’avoir fait parvenir ce livre et m’avoir permis de le découvrir.

J’espère que ce premier avis vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire et à me donner votre point de vue sur l’Art ? Me dire si vous aimez l’Art ou pas ?

Pour ma part, je vous retrouve dans un prochain article sur l’Art où je vous présenterais cette seconde bullette qui fait partie de ma vie.

Première bullette : La littérature!

Coucou

Premier article, première bullette

La littérature !

Pour moi, la lecture est avant tout un plaisir, un moment de calme, d’évasion, de découverte, de rêverie, de détente, de bonheur dans ma vie ! Mais, c’est aussi des moments de culture, d’émotions et de réflexions.

Au tout début de l’été, j’avais entendu une émission de radio parlant de la lecture qui était très intéressante expliquant que nos lectures nourrissent notre vie intérieure.

J’aime beaucoup réécouter ce podcast qui je trouve apporte un point de vue sur la lecture très beau, très philosophique et peut être un peu poétique. Voici le lien si ça peut vous intéresser (https://www.franceculture.fr/emissions/la-vie-interieure/la-lecture)

 Je lis beaucoup de romans, mais aussi des nouvelles et plus rarement de la poésie. J’aime beaucoup lire de la romance, des romans feel good, des récits de voyages, de la littérature contemporaine, des récits philosophiques et de sciences humaines. Je me laisse aussi souvent tenter par la bande dessinée, les romans graphiques, les albums car j’aime beaucoup l’art, vous le verrez dans une autre bullette. Je prends beaucoup de plaisir à découvrir le mélange d’univers graphique et littéraire. Je lis aussi des livres d’arts, de loisirs créatifs, de décoration et de cuisine.

Au contraire, je lis moins souvent de la fantaisie, de la science-fiction ou du fantastique mais je peux me laisser tenter si j’accroche au résumé ou que cela m’intrigue.

Par contre, je ne lis jamais de polar ou de thriller car je n’aime pas du tout cet univers.

La lecture c’est le plaisir de lire, de savourer la beauté des mots, de s’envoler sur notre nuage, dans notre bulle : pour moi, ma bullette !

J’espère que cette présentation de ma première bullette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire et à me dire ce que vous pensez de la lecture, ce qu’elle vous apporte, si vous aimez lire ou pas ?

%d blogueurs aiment cette page :